International
URL courte
122
S'abonner

Une double explosion, qui aurait été organisée par des kamikazes de la faction Boko Haram, a fait entre 12 et 17 morts et une cinquantaine de blessés dans la ville nigériane de Biu.

Deux explosions se sont produites samedi sur un marché situé dans la ville nigériane de Biu, dans le nord-est du Nigéria, tuant au moins 12 personnes dont huit hommes et quatre femmes, ont annoncé les médias.

Selon Reuters, ces explosions ont fait 15 morts et 47 blessés. La chaîne de télévision Al-Jazeera, qui se réfère à des sources officielles, fait état de 17 morts et 47 blessés.

L'attaque survenue lors d'une distribution d'aide alimentaire aurait été organisée par des kamikazes du groupe terroriste Boko Haram.

La ville de Biu est située dans l'État de Borno qui est l'épicentre des violences entre l'armée et Boko Haram. Biu a été la cible de plusieurs attentats et attaques depuis l'apparition de cette faction il y a huit ans. En août 2015, un attentat-suicide a fait au moins 50 morts et plus de 50 blessés sur le marché d'un village proche.

Le 1er décembre, un soldat nigérian a été tué et trois autres blessés lorsque des djihadistes du groupe Boko Haram ont attaqué une position de l'armée dans le village de Gajibo, dans l'Etat de Borno.

Le 21 novembre dernier, un kamikaze s'est fait exploser parmi les fidèles pendant les prières dans une mosquée de Mubi, dans le nord-est du Nigéria, faisant au moins 50 morts. L'attentat n'a pas été revendiqué mais porte la marque de Boko Haram, qui mène régulièrement des attaques contre des villages et des attentats-suicides. L'insurrection du groupe djihadiste qui dure depuis huit ans a fait au moins 20.000 morts et 2,6 millions de déplacés dans le nord-est du Nigeria.

Lire aussi:

La Russie soutiendra le gouvernement nigérian dans sa lutte contre Boko Haram
700 djihadistes de Boko Haram se rendent aux militaires nigérians
Boko Haram attaque la ville nigériane de Maiduguri, 14 morts
Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Tags:
attentat suicide, kamikaze, explosion, victimes, Boko Haram, Nigeria
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook