International
URL courte
221
S'abonner

Après six mois de réparation, l'horloge de la dette nationale américaine revient à Manhattan, le chiffre ayant sauté à 20 billions de dollars.

L'horloge de la dette nationale américaine a été de nouveau installée dans le quartier de Times Square à New York, fait savoir le Wall Street Journal.

Le sombre message de la semaine dernière: les États-Unis doivent 20.546.926.554.467,78 dollars à leurs créanciers. Chaque ménage doit plus de 242.000  dollars.

La «National Debt Clock» a été installée en 1989 par l'entrepreneur Seymour Durst afin d'alerter ses concitoyens sur l'état de leurs finances. Il y a six mois, la Durst Organization a dû dépenser 160.000 dollars pour «rénover» l'horloge.

Le président actuel de la société, Douglas Durst, a déclaré que sa famille avait décidé de ne pas moderniser l'apparence «légèrement datée» de l'horloge, car cela «rappelle aux gens que cela représente un problème depuis un certain temps».

«C'est une veillée silencieuse qui rappelle aux gens que le gouvernement doit vivre selon ses moyens», a-t-il déclaré.

M. Durst n'est pas optimiste quant à la possibilité que la situation s'améliore. «L'actuel occupant du Bureau ovale s'est un jour surnommé le "roi de la dette"», a-t-il rappelé.

Lire aussi:

Plusieurs navires en proie aux flammes dans un port iranien - vidéos
La Russie teste un moteur électrique basé sur des technologies jamais utilisées
L’Armée de l’air d’un pays maghrébin classée première puissance en Afrique par Military Watch Magazine
«Je préfère que les gens crèvent de faim que de mourir du Covid-19», affirme le préfet d’une région algérienne - vidéo
Tags:
horloge, dette, Douglas Durst, Manhattan, New York, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook