International
URL courte
Sous-marin disparu en Argentine (50)
1170
S'abonner

Les participants à l’opération de recherche du sous-marin argentin ARA San Juan étudient depuis samedi l’objet découvert à 477 m de profondeur, d’après le représentant de la Marine Enrique Balbi. Un bathyscaphe envoyé par la Russie s’est aussi joint à l’opération.

L’un des quatre objets repérés dans la zone de recherche du sous-marin ARA San Juan, porté disparu le 15 novembre, fait depuis samedi l’objet d’un examen minutieux, a annoncé le porte-parole de la Marine argentine Enrique Balbi.

Selon M.Balbi, l’objet en question, qui a été découvert par le navire de recherche et de pêche argentin Victor Angelescu, se trouve à une profondeur de 477 m où il est impossible de retrouver des survivants.

«Les conditions extrêmes qu’on trouve à cette profondeur et le temps qui s’est écoulé ne permettent pas d’envisager un scénario où il y aurait des survivants», a-t-il noté.

Les trois autres objets qui pourraient être des débris du sous-marin gisent par 700, 800 et 900 m de profondeur.

Le navire transportant le bathyscaphe russe télécommandé Pantera Plus est arrivé dans la zone des recherches. 

«La Marine confirme résolument qu’elle s’en tiendra à deux engagements: rechercher le sous-marin San Juan sur les fonds marins tant qu’on n’aura pas épuisé tous les moyens disponibles et soutenir les proches des membres d’équipage», a ajouté le porte-parole.

Le 15 novembre, le commandement de la Marine argentine a perdu le contact avec le sous-marin diesel-électrique ARA San Juan. Il avait quitté le port d'Ushuaia avant de mettre le cap sur Mar del Plata, à 400 kilomètres au sud de Buenos Aires.

44 personnes se trouvaient à bord du sous-marin au lieu des 37 prévues normalement. Les sept personnes «en trop» n'étaient pas des sous-mariniers. On y trouvait notamment deux plongeurs-démineurs du Groupement de plongeurs tactiques (Buzos Tacticos) des forces spéciales de la Marine argentine et la première femme d’Argentine et d’Amérique latine officier sous-marinier, Eliana Maria Krawczyk, âgée de 35 ans, connue dans son pays comme la «reine des mers». 

Dossier:
Sous-marin disparu en Argentine (50)

Lire aussi:

Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Au moins 16 fonctionnaires du port de Beyrouth, dont le directeur, en détention
Un glacier de 500.000 mètres cubes risque de se détacher du Mont Blanc, évacuation en cours
Tags:
opération de recherche, Pantera (sous-marin téléguidé russe), ARA San Juan (sous-marin), Enrique Balbi, Argentine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook