Ecoutez Radio Sputnik
    Trump commente les aveux de son ex-conseiller Michael Flynn sur son mensonge au FBI

    Trump commente les aveux de son ex-conseiller Michael Flynn sur son mensonge au FBI

    © REUTERS / Jonathan Ernst
    International
    URL courte
    8136

    Donald Trump a commenté le fait que son ex-conseiller Michael Flynn a reconnu avoir fait des faux témoignages dans le cadre de l’enquête sur la prétendue ingérence russe dans les élections américaines.

    Le Président américain a expliqué pourquoi il avait viré son ex-conseiller Michael Flynn en commentant son aveu de fausse déposition.

    «J'ai viré le Général Flynn parce qu'il avait menti au vice-Président et au FBI. Il a plaidé coupable pour ces mensonges. C'est honteux […]. Il n'y avait rien à cacher», a-t-il écrit sur son compte Twitter.

    Il a encore une fois déclaré qu'il n'y avait aucun complot secret entre son équipe et la Russie.

    Auparavant, Michael Flynn a été inculpé de mensonges à propos de ses contacts avec des hauts responsables russes. Il a reconnu avoir menti au FBI sur ses contacts avec l'ambassadeur russe. Dans le cadre d'un accord avec la justice, il aurait promis de coopérer dans cette affaire et serait prêt à témoigner contre Donald Trump.

    M. Flynn a perdu son poste de conseiller à la sécurité nationale, le 14 février 2017, après la publication d'informations sur sa rencontre avec l'ambassadeur russe Sergueï Kisliak qui a eue lieu avant l'investiture de Donald Trump. M. Flynn aurait appelé Moscou à ne pas réagir trop vivement aux sanctions introduites par l'ancien Président Barack Obama.

    Michael Flynn a d'abord nié que les sanctions aient été abordées lors de l'entretien, puis a reconnu ne plus se souvenir si le thème avait été abordé ou non.
    La Russie a toujours nié son ingérence dans les élections américaines.

    Lire aussi:

    Simonian révèle de nouveaux détails sur la rencontre entre Flynn et Poutine
    Ex-directeur du FBI: Trump n’a pas ordonné de clore l’enquête sur Flynn
    Ex-chef du FBI: pour Trump, Flynn n'a «commis aucune erreur» dans ses contacts avec Moscou
    Tags:
    président, ingérence, ambassadeur, élections, FBI, Michael Flynn, Donald Trump, Sergueï Kisliak, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik