International
URL courte
Situation dans le Donbass (2017) (85)
0 119
S'abonner

Plus de 300 projectiles ont été tirés contre le territoire de la république populaire autoproclamée de Lougansk au cours des dernières 24 heures et la situation a tendance à s'aggraver, a annoncé la Police populaire de cette république.

Les forces armées ukrainiennes ont tiré au cours des dernières 24 heures plus de 300 obus sur la République populaire de Lougansk (RPL, autproclamée), a déclaré dimanche aux journalistes Andreï Marotchko, porte-parole de la Police populaire de la RPL.

«Plus de 300 obus, grenades et projectiles ont été tirés contre le territoire de la République», a indiqué Andreï Marotchko.

Le service de presse de la Police avait précédemment fait état de 12 tirs des forces ukrainiennes depuis samedi.

Il a constaté que la situation dans la zone de responsabilité de la Police populaire avait tendance à se détériorer.

L'examen du règlement dans le Donbass se poursuit, notamment dans le cadre du Groupe de contact de Minsk qui, depuis septembre 2014, a adopté trois accords sur les démarches à faire pour désamorcer le conflit. Toutefois, les échanges de tirs n'ont toujours pas cessé.

Les autorités ukrainiennes ont engagé en 2014 une opération militaire contre les républiques de Lougansk et de Donetsk, qui ont proclamé de manière unilatérale leur indépendance après le coup d'État en Ukraine en février de la même année. Selon l'Onu, le conflit a fait plus de 10.000 victimes.

Dossier:
Situation dans le Donbass (2017) (85)

Lire aussi:

Boris Johnson transféré aux soins intensifs
Plus de 800 morts dus au Covid-19 en France en 24h - vidéo
La Russie a élaboré un schéma de traitement en cas de forme grave du Covid-19
Didier Raoult: «Il faut que l’exécutif se garde de faire de la médecine à notre place»
Tags:
opération militaire, tirs, coup d'Etat, Groupe de contact de MInsk, ONU, Andreï Marotchko, Minsk, Lougansk, Donbass, Donetsk, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook