Ecoutez Radio Sputnik
    Eduard Basurin, deputy commander of the self-proclaimed Donetsk People's Republic

    Donetsk révèle ce qui attend les forces armées ukrainiennes en cas de provocations

    © REUTERS / Maxim Shemetov
    International
    URL courte
    101131
    S'abonner

    Toute tentative des troupes ukrainiennes de renforcer leurs positions sur la ligne de contact sera fermement réprimée par les détachements de la république populaire autoproclamée de Donetsk (RPD), a communiqué le chef adjoint du commandement opérationnel de la république de Donetsk Eduard Bassourine.

    Le chef adjoint du commandement opérationnel de la république de Donetsk Eduard Bassourine a révélé quelle serait la réponse de Donetsk aux provocations, effectuées par les troupes ukrainiennes.

    «Nos détachements seront prêts à causer des dégâts irréparables à l'adversaire en cas de provocations par les forces armées ukrainiennes dans les régions de la zone neutre. Toute tentative des militaires ukrainiens de renforcer leurs positions se solderont par des pertes massives», a-t-il déclaré.

    Il a souligné que la RPD se prononçait en faveur du respect des accords de Minsk et appelle la partie ukrainienne à faire de même.

    «Sinon on vous attend dans un nouveau "motti" (encerclement, ndlr)», a-t-il ajouté.

    Fin novembre, Eduard Bassourine a demandé aux organisations internationales d'empêcher le déclanchement d'hostilités par Kiev.

    Selon lui, ce sont les déclarations d'hommes politiques ukrainiens qui aggravent la situation sur la ligne de démarcation, notamment, celle du secrétaire du Conseil de la Sécurité nationale et la Défense de l'Ukraine Alexandre Tourtchinov. Il aurait prétendu que l'armée ukrainienne avait améliorée ses positions et aurait avancée sur le territoire des républiques autoproclamées du Donbass.

    Le conflit militaire au Donbass se poursuit depuis 2014, année où les autorités ukrainiennes ont lancé une opération militaire contre les Républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk. Selon les dernières données de l'Onu, le conflit a déjà fait environ 10.000 victimes.

    Tags:
    guerre, militaires, conflit, Edouard Bassourine, Donetsk, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik