International
URL courte
216
S'abonner

Répondant à la critique de Pyongyang sur les exercices aériens américano-sud-coréens de grande envergure entamés en pleine crise sur la péninsule coréenne et impliquant plus de 230 avions, le ministère sud-coréen de l’Unification a invoqué leur caractère défensif.

La République de Corée considère les manœuvres aériennes conjointes Vigilant ACE comme une mesure d'autodéfense et n'est pas disposée à commenter la critique de Pyongyang.

«Les exercices aériens sont des exercices militaires annuels entre alliés de caractère défensif. Le gouvernement ne fournira pas d'autres commentaires à ce sujet en réponse à la critique de la Corée du Nord», a annoncé le ministère de l'Unification.

Le ministère a rejeté les accusations de Pyongyang d'après lesquelles Séoul voudrait rivaliser avec lui dans le domaine nucléaire.

«Le gouvernement rejette les accusations de la Corée du Nord portant sur une tentative de rivaliser avec Pyongyang dans le programme nucléaire. Nos tentatives visent à régler les différends avec Pyongyang sur le programme nucléaire de manière pacifique et au niveau international», a-t-il ajouté.

La Corée du Sud et les États-Unis entament d'importants exercices aériens sur fond d'aggravation des tensions dans la région suite au dernier essai d'un missile balistique intercontinental en Corée du Nord.

Les exercices Vigilant ACE engageront des avions furtifs F-22, ainsi que des chasseurs F-35 et plus de 12.000 militaires américains des forces aériennes et navales et du corps des Marines.

La Corée du Nord a qualifié les exercices de «déclaration de guerre».

À l'approche des, Pyongyang a accusé Washington et Séoul de «provocation ouverte» susceptible de déboucher sur un conflit nucléaire.

Samedi, le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a déclaré que l'administration américaine «veut la guerre nucléaire à tout prix» avec cet exercice aérien.

Lire aussi:

Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Le corps d’un homme mort depuis six ans découvert grâce… à des pigeons
Macron au Liban: cette «déambulation dans les rues ressemblait plus à une campagne à l’adresse des Français»
Une pétition demande un placement du Liban sous mandat français pendant dix ans
Tags:
auto-défense, exercice aérien, F-22 Raptor, Vigilant Ace (exercices), Corée du Nord, Corée du Sud, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook