International
URL courte
24752
S'abonner

Un avion de chasse F-22 n'a plus pu avancer après avoir atterri sur la base sud-coréenne de Gwangju dans le cadre des manœuvres Vigilant Ace.

Un chasseur furtif américain F-22 Raptor impliqué dans les exercices américano-sud-coréens Vigilant Ace a connu une défaillance de son train-avant, relate l'agence Yonhap.

Selon l'agence, quatre F-22 ont décollé lundi de la base sud-coréenne de Gwangju pour une mission dans le cadre des manœuvres. À leur retour, un des avions n'a plus pu avancer après avoir atteint la fin de la piste d'atterrissage.

Les militaires ont dû avoir recours à un véhicule de remorquage pour remettre le chasseur dans son hangar. L'incident aurait été dû à une défaillance de son train-avant, précise Yonhap.

Les exercices Vigilant Ace sont, selon les médias sud-coréens, les plus importants dans l'histoire des manœuvres conjointes Séoul-Washington. Ils impliquent près de 230 avions, dont six chasseurs furtifs F-22, ainsi que jusqu'à 12.000 militaires américains.

Les manœuvres ont débuté le 4 décembre peu après le lancement par la Corée du Nord d'un nouveau missile balistique intercontinental, le Hwasong-15, capable selon Pyongyang de transporter «une ogive lourde extra-large» et de frapper la totalité du territoire continental américain.

Lire aussi:

«Il a tiré quatre balles dans la poitrine d’Asoman»: après qu’on a abattu son chien, elle pense à fuir l’Afghanistan
La Nasa envoie «une carte postale depuis le bout de l'espace» – image
«Scène déchirante»: un chien figé dans de la poix découvert par des enfants en Argentine – images
Tags:
panne, exercices conjoints, chasseur, Hwasong-15, F-22 Raptor, Vigilant Ace (exercices), États-Unis, Corée du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook