Ecoutez Radio Sputnik
    la Coupe du monde 2018

    Saccomano sur la Coupe du monde: «la France a eu un tirage clément»

    © Sputnik. Nina Zotina
    International
    URL courte
    Elliot Lelievre
    0 51

    France, Belgique, Maroc, Sénégal… Eugène Saccomano, le célèbre chroniqueur sportif, décortique les chances des équipes francophones après le tirage au sort de la Coupe du monde. Et visiblement, certains sont plus gâtés que d’autres…

    Eugène Saccomano a réagi au micro de Sputnik au tirage au sort de la Coupe du monde 2018, qui aura lieu en Russie. Le commentateur sportif d'Europe 1, RTL… et dans le jeu vidéo de foot FIFA 06 a analysé les chances et la forme des équipes francophones.
    Selon lui, la sélection emmenée par Didier Deschamps peut s'estimer chanceuse, étant tombée dans un groupe a priori abordable. Il rejoignait l'analyse faite par la grande majorité des commentateurs, chroniqueurs et journalistes et déclarait:

    «Le groupe de la France? Tout est dit! C'est abordable, facile, accessible… On a eu un tirage clément.»

    Également interrogé sur les autres équipes francophones, l'ancienne vedette de l'émission On refait le Match se dit impressionné par les Diables rouges. Pour lui, la sélection belge est «une très bonne équipe, construite autour de joueurs très forts comme Hazard ou Mertens et qui a fait ses preuves.»

    La Belgique affrontera l'un des favoris —l'Angleterre- dès les phases de groupe. Ce qui n'empêche pas Saccomano d'être confiant quant aux possibilités des Diables rouges. Il estime qu'ils «sont au-dessus de l'Angleterre qui va se manquer, comme d'habitude, lors des grandes compétitions.»
    À l'inverse, il ne croit guère en la qualification des Lions de l'Atlas, qui affronteront le Portugal, l'Espagne et l'Iran en phase de groupes.

    «Les Marocains n'ont pas de chance, car ils affronteront les deux meilleures équipes [européennes]», se désole Saccomano, ajoutant qu'il «existe un risque important de ne pas passer.»

    Autres Lions, ceux du Sénégal, dont Saccomano qualifie le groupe de «pas extraordinaire, plutôt équilibré». Face à la Pologne, la Colombie et le Japon,

    «le Sénégal a quelques chances et est capable de créer l'exploit comme en 2002 lorsqu'il avait battu l'équipe de France et s'était qualifiée pour la phase finale.»

    Face à cette équipe équilibrée, Eugène Saccomano réserve son jugement, estimant tout pronostic «moins évident et plus hasardeux». L'ancien journaliste sportif confirme donc qu'il voit la France et la Belgique comme favoris de leurs groupes respectifs, même s'il rappelle que certaines sélections moins connues au niveau mondial sont tout à fait capables de créer la surprise. 

    Lire aussi:

    Hervé Mathoux: «Si la Russie arrive en quarts, ce sera un Mondial réussi»
    Mondial 2018: le calendrier de la France au premier tour est désormais connu
    Mondial-2018: le match d’ouverture opposera la Russie à l'Arabie saoudite à Moscou
    Tags:
    Mondial 2018, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik