Ecoutez Radio Sputnik
    l'Onu

    Jérusalem: le Conseil de sécurité de l’Onu se réunit en urgence après la décision de Trump

    © REUTERS/ Carlo Allegri
    International
    URL courte
    16341

    Huit États tirent la sonnette d’alarme après la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël. Prise de façon unilatérale par le chef de la Maison-Blanche, cette initiative a déclenché une vague de réprobation à travers le monde.

    Le Conseil de sécurité des Nations unies se réunira vendredi à la demande de huit États pour débattre de la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël, ont confirmé des diplomates mercredi soir.

    La requête a été adressée au secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, par la France, la Bolivie, l'Égypte, l'Italie, le Sénégal, la Suède, la Grande-Bretagne et l'Uruguay, indique Reuters.

    «Les Nations unies ont donné à Jérusalem un statut légal et politique particulier, que le Conseil de sécurité a demandé à la communauté internationale de respecter. C'est pourquoi nous croyons que le Conseil doit traiter de cette question dans l'urgence», a expliqué l'ambassadeur adjoint de Suède auprès des Nations unies, Carl Skau.

    Dans sa résolution 2334, adoptée en décembre 2016 par 14 voix pour et une abstention — celle de l'administration sortante de Barack Obama —, le Conseil de sécurité «souligne qu'il ne reconnaîtra aucune modification aux frontières du 4 juin 1967, y compris en ce qui concerne Jérusalem, autres que celles convenues par les parties par la voie de négociations».

    La décision du Président américain de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël a déclenché une virulente réaction au Proche-Orient tout comme au-delà de ses frontières. Turquie, Jordanie, Iran, Irak, Syrie et même Arabie saoudite, le traditionnel allié des États-Unis, ont fustigé cette démarche. La France, le Royaume-Uni, l'Allemagne et l'Union européenne ont ouvertement regretté la décision de Donald Trump.

    Lire aussi:

    Le Kremlin réagit à la décision de Trump sur Jérusalem
    «Jérusalem est à nous!»: Mobilisation contre la décision de Trump place du Châtelet
    Trump franchira-t-il le Rubicon en reconnaissant Jérusalem comme capitale d’Israël?
    Tags:
    Conseil de sécurité de l'Onu, ONU, Jérusalem, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik