Ecoutez Radio Sputnik
    Okinawa

    Un élément détaché d’un avion militaire US tombe sur un jardin d’enfants au Japon

    © AFP 2017 Jiji Press
    International
    URL courte
    10711

    La détérioration des avions militaires en vol devient peu à peu une tradition: après qu'un élément du fuselage s'est détaché lors du vol d'un des chasseurs de cinquième génération F-35A, un autre objet inconnu est tombé sur le toit d'un jardin d'enfants dans la préfecture japonaise d'Okinawa.

    Un objet inconnu est tombé sur le toit d'un jardin d'enfants situé dans la préfecture japonaise d'Okinawa après s'être détaché d'un avion militaire américain, a annoncé la chaîne NHK se référant à l'institution.

    Le chasseur américain F-35A
    © AP Photo/ Lockheed Martin Photography by Todd McQueen
    Selon le média, les employés du jardin d'enfants ont trouvé un objet cylindrique de 15 centimètres avec l'inscription «US», après que l'avion américain a survolé le bâtiment.

    Comme l'indiquent les employés, la chute de l'objet a été accompagnée d'un bruit fort. En outre, des enfants jouaient autour du bâtiment à ce moment-là.

    Auparavant, l'US Air Force avait déjà reconnu qu'un élément du fuselage de 30 sur 60 centimètres s'était détaché lors d'un vol d'un des chasseurs de cinquième génération F-35 à une centaine de kilomètres à l'est d'Okinawa.

    L'île d'Okinawa ne constitue que 0,6% du territoire japonais, mais elle abrite la plupart des sites militaires américains déployés au Japon, y compris la plus grande base aérienne située hors des États-Unis.

    Le gouverneur de la préfecture d'Okinawa déplore toujours les conséquences de la présence militaire américaine dans la région.

    Lire aussi:

    Gouverneur d’Okinawa: «La préfecture souffre toujours de la présence US»
    Osprey: le parlement d'Okinawa s'indigne face à l'attitude dédaigneuse de l'armée US
    Transfert d’une base aérienne US: Okinawa porte à nouveau plainte contre Tokyo
    Tags:
    avion, Okinawa, Japon, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik