International
URL courte
0 151
S'abonner

Après avoir reçu des milliers de réfugiés, l’Allemagne a décidé de renvoyer chez eux ceux qu’elle considère comme «délinquants», c’est ce qu’a annoncé, ce jeudi 7 décembre, le ministère allemand de l’Intérieur. 27 personnes au total ont été reconduites à la frontière.

L'Allemagne, qui a ouvert ses portes aux réfugiés, change peu à peu d'attitude envers eux. Le ministère allemand de l'Intérieur vient d'annoncer l'expulsion de 27 Afghans, considérés comme «délinquants».

«27 personnes ont été reconduites ce matin [jeudi, ndlr] vers l'Afghanistan », a indiqué sur son compte Twitter le ministère de l'Intérieur.

«Il s'agit de 17 délinquants, de deux personnes jugées dangereuses ainsi que de huit personnes qui se sont opposées à leur identification», a précisé le ministère.

Selon l'agence de presse allemande dpa, c'est la première fois que Berlin expulse des «personnes jugées dangereuses», en clair des personnes suspectées de pouvoir commettre un attentat ou d'être en lien avec des groupes extrémistes.

Selon les normes en vigueur en Allemagne, les demandeurs d'asile afghans peuvent être renvoyés dans leur pays d'origine s'ils ont été condamnés pour crimes, s'ils sont considérés comme «dangereux» ou en cas de refus de coopérer avec les autorités migratoires en vue de clarifier leurs identités.

Selon les données de l'organisation Redaktionsnetzwerk Deutschland (RND), le nombre de personnes renvoyées par l'Allemagne en Afghanistan a quasiment doublé ces derniers temps, passant de 145 en juin 2016 à 282 en juin 2017, alors que l'Onu a enregistré un nombre record de victimes civiles dans ce pays asiatique en 2016.

Lire aussi:

Président des riches? La moitié des Français estime avoir perdu du pouvoir d’achat avec Macron
«Impensable d'avancer»: la France passe l’éponge sur l’accord de libre-échange entre l’UE et l’Australie
Sous-marins: la France a commencé à avoir des doutes sérieux sur le contrat avec l’Australie à partir de juin
Xavier Bertrand évoque «un risque de guerre civile» sur fond de violences de mineurs
Tags:
Allemagne, Afghanistan, ministère allemand de l'Intérieur, réfugiés, délinquance, expulsions
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook