Ecoutez Radio Sputnik
    Corée du Nord

    Washington souhaite des discussions avec Pyongyang, mais sous condition

    © Sputnik. Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    40135

    Les États-Unis voudraient ouvrir des discussions avec la Corée du Nord, mais ce n’est pas encore le moment de le faire, affirme le département d’État américain.

    Washington affirme être disposé à négocier avec Pyongyang, mais les conditions nécessaires pour entamer les discussions ne sont pas encore réunies, a déclaré le porte-parole du département d'État américain, Heather Nauert.

    «Nous voudrions négocier avec Kim Jong-un quand ce sera le moment, quand ils se montreront déterminés à avancer vers la dénucléarisation. Nous ne l'avons pas encore observé», a-t-elle déclaré lors d'un point presse.

    Dans le même temps, la porte-parole s'est gardée de détailler les conditions préalables pour ouvrir des discussions et s'est montrée évasive lorsqu'elle a été interrogée sur la question de savoir si les engagements nord-coréens d'abandonner les menaces à l'encontre de l'île américaine de Guam seraient suffisants.

    «Ils savent ce qu'il faut faire», a lancé Mme Nauert.

    Pyongyang a multiplié ces derniers mois les tirs de missiles balistiques et les essais nucléaires, au mépris des interdits de la communauté internationale. Moins d'une semaine après un nouvel essai de missile de la Corée du Nord, qui a ravivé les tensions dans la région, la Corée du Sud et les États-Unis ont lancé lundi de vastes exercices militaires aériens, les plus importants de leur coopération militaire à ce jour.

    Lire aussi:

    Les USA avancent leurs conditions pour des négociations avec Pyongyang
    Les USA et la Corée du Sud poursuivront leurs exercices malgré la montée de tension
    Les USA comptent sur une politique d'épuisement vis-à-vis de la Corée du Nord
    Tags:
    négociations, Kim Jong-un, Corée du Nord, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik