Ecoutez Radio Sputnik
    Le Pape

    «Cette mauvaise phrase»: le Pape François propose de modifier le «Notre Père»

    © AP Photo/ Andrew Medichini
    International
    URL courte
    522044

    Le «Notre Père», la plus célèbre des prières chrétiennes et enseignée par Jésus à ses apôtres selon le Nouveau Testament, pourrait induire un pratiquant en erreur, estime le pape François. Il ne s’agit que de traductions.

    Afin d'éviter toutes interprétations erronées, le Pape François a proposé de modifier la traduction du Notre Père dans certaines langues, relate la chaîne italienne TV2000.

    Selon le souverain pontife, la traduction de la prière en anglais et dans plusieurs autres langues pourrait être mal interprétée, à savoir que «Dieu fait le choix de nous soumettre à la tentation ou pas».

    «C'est une mauvaise traduction puisqu'elle laisse croire que Dieu nous soumettrait délibérément à la tentation», a expliqué le pape.

    La prière a été déjà modifié, «Ne nous soumets pas à la tentation» avait été remplacé par «Ne nous laisse pas entrer en tentation», qui érige plutôt le créateur en protecteur bienveillant, tout en restant fidèle au texte grec et à l'esprit de l'Évangile, selon la conférence épiscopale.

    Il faut dire que le texte de 1966, fruit d'un compromis œcuménique à la suite du concile Vatican II, n'a jamais fait l'unanimité. Dieu peut-il soumettre ses enfants à la tentation, domaine réservé du diable? Le théologien protestant Jacques Ellul jugeait cette thèse absurde, quand d'autres croyants, notamment dans les rangs catholiques, y voyaient un postulat quasi blasphématoire.

    Lire aussi:

    Du grec au biélorusse: 25 ans pour finaliser la traduction du Nouveau Testament
    Le pape veut écouter Donald Trump avant de le juger
    Basque, gaélique et papiamento: le service Yandex.Traduction parle 90 langues
    Tags:
    prières, christianisme, Pape François, Vatican
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik