International
URL courte
Les États-Unis reconnaissent Jérusalem comme capitale d'Israël (78)
11224
S'abonner

Deux Palestiniens ont été tués et au moins 760 autres blessés dans les affrontements avec la police israélienne qui ont éclaté vendredi près de la frontière de la bande de Gaza après que Donald Trump a reconnu Jérusalem comme capitale d'Israël, selon les informations du Croissant rouge palestinien.

Deux Palestiniens ont trouvé la mort, plus de 760 autres ont été blessés dans les affrontements avec la police et l'armée israéliennes, selon les dernières informations communiquées par les représentants des services médicaux locaux.

Au total, environ 7.500 personnes ont pris part aux affrontements sur la rive occidentale du Jourdain et à la frontière entre Gaza et Israël, selon des militaires israéliens. Ils ont également déclaré qu'ils avaient «tiré pour tuer» sur «des dizaines d'instigateurs» et avaient atteint leurs cibles.

«Un autre Palestinien est mort, c'est le deuxième, dans la bande de Gaza, trois autres sont dans un état grave», a déclaré à Sputnik le représentant du ministère palestinien de la Santé, Ashraf al-Kidra.

La porte-parole du service de presse du Croissant rouge palestinien a déclaré qu'au cours de la journée des manifestations sur la rive occidentale, dans la bande de Gaza et à Jérusalem, plus de 760 personnes avaient été blessées, 60 d'entre elles par balle.

Les habitants de nombreux pays musulmans, dont la Palestine, la Turquie et plusieurs autres, ont pris part à des manifestations contre la décision annoncée le 6 décembre par le Président américain de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël.

Dossier:
Les États-Unis reconnaissent Jérusalem comme capitale d'Israël (78)

Lire aussi:

Aucune excuse pour «ceux qui développent de nouveaux plans d’agression», prévient Poutine le Jour de la Victoire
L’UE n’a pas renouvelé son contrat avec AstraZeneca
Défilé militaire sur la place Rouge pour célébrer le Jour de la Victoire - vidéo
Tags:
morts, blessés, manifestation, Jourdain, Jérusalem, Gaza, Palestine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook