Ecoutez Radio Sputnik
    Heurts en Palestine

    Pour la Palestine, Trump lui a déclaré la guerre

    © Sputnik . Issam al-Rimavi
    International
    URL courte
    Les États-Unis reconnaissent Jérusalem comme capitale d'Israël (78)
    13311

    Heurts, violences, morts, blessés… La situation s’est aggravée au Proche-Orient ces derniers jours après l’annonce du Président américain de transférer l’ambassade US de Tel-Aviv à Jérusalem. Pour l’Organisation de libération de la Palestine, Donald Trump a déclaré la guerre au peuple palestinien.

    Après la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël, les autorités palestiniennes promettent de n'accueillir aucune délégation américaine, y compris le vice-président Mike Pence, que le Président américain envisageait à envoyer au Proche-Orient afin de discuter de la lutte contre le terrorisme.

    Selon le membre du comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), Vassel Abu Youssef, la décision de Donald Trump est perçue comme une déclaration de guerre aux Palestiniens.

    «Sans aucun doute, les délégations américaines ne sont pas les bienvenues sur tout le territoire palestinien occupé, ainsi que le vice-président Pence. Après cette décision [de Trump], il n'y a pas de négociations avec les États-Unis, cela peut être considéré comme une déclaration de guerre contre le peuple palestinien et ses dirigeants», a déclaré le porte-parole de l'OLP.

    Israël avait proclamé Jérusalem, y compris Jérusalem-Est et le centre historique de la ville, sa «capitale éternelle et indivisible», une décision qui n'a pas été reconnue par la communauté internationale. Le statut de la ville est l'un des problèmes-clés du processus de paix au Proche-Orient. Toutes les ambassades étrangères en Israël se trouvent à Tel-Aviv.

    En 1995, le Congrès américain a adopté la loi prévoyant le transfert de l'ambassade des États-Unis en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem. Mais à cause du statut contesté de cette ville et de l'importance de cette question pour les pays arabo-musulmans, tous les Présidents américains signaient tous les six mois une dérogation à cette loi.

    La décision de Donald Trump a provoqué une nouvelle montée de violences entre Palestiniens et Israël: depuis vendredi les heurts ont fait au moins 1.100 blessés et deux morts.

    Dossier:
    Les États-Unis reconnaissent Jérusalem comme capitale d'Israël (78)

    Lire aussi:

    Donald Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d'Israël (vidéo)
    Trump franchira-t-il le Rubicon en reconnaissant Jérusalem comme capitale d’Israël?
    L’armée israélienne emploie du gaz contre les Palestiniens massés à la frontière
    Tags:
    émeutes, Organisation de libération de la Palestine (OLP), Donald Trump, Jérusalem, Israël, Palestine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik