International
URL courte
182
S'abonner

Suite à l'arrestation de l'ex-gouverneur de la région d'Odessa et fervent opposant à Piotr Porochenko, ses partisans se sont rassemblés en plein cœur de Kiev.

Les partisans de l'ex-Président géorgien et ancien gouverneur de la région ukrainienne d'Odessa Mikhaïl Saakachvili manifestent à Kiev en faveur de l'adoption de la loi sur la destitution du Président, rapporte le correspondant de Sputnik présent sur place.

Les manifestants ont marché dans le centre de la capitale vers la place de l'Indépendance pour y tenir un rassemblement devant une scène montée à l'occasion. Des membres du parti Mouvement des forces nouvelles de M.Saakachvili et des députés de la Rada suprême interviennent devant les protestataires.

Selon les estimations policières, l'action réunit 2.500 personnes, alors que les organisateurs parlent de 50.000 manifestants.

Auparavant, l'ex-chef d'État géorgien avait été interpellé dans le cadre d'une enquête pénale pour complicité avec des membres de groupes criminels. Or, ses partisans ont empêché les forces de l'ordre d'emmener l'opposant, après quoi ils se sont dirigés vers le centre de Kiev pour réclamer la destitution du Président Piotr Porochenko.

Vendredi soir, les policiers sont enfin parvenus à arrêter Mikhaïl Saakachvili avant de le placer dans le centre de détention du Service de sécurité d'Ukraine (SBU). En signe de protestation, l'homme politique a entamé une grève de la faim.

Lire aussi:

«Impensable d'avancer»: la France passe l’éponge sur l’accord de libre-échange entre l’UE et l’Australie
Sous-marins: la France a commencé à avoir des doutes sérieux sur le contrat avec l’Australie à partir de juin
Xavier Bertrand évoque «un risque de guerre civile» sur fond de violences de mineurs
En continu: un étudiant tue six personnes et en blesse plusieurs autres dans une université russe
Tags:
Ukraine, Kiev, Mikhaïl Saakachvili, Petro Porochenko, Mouvement des forces nouvelles, Service de sécurité d'Ukraine (SBU), Rada suprême, protestations, manifestation, destitution
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook