Ecoutez Radio Sputnik
    Des militants de l'ICAN

    La Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires reçoit le prix Nobel

    © AFP 2018 Britta Pedersen / dpa
    International
    URL courte
    0 15

    Le prix Nobel de la paix 2017 a été remis à la Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires (ICAN) lors de la cérémonie solennelle à Oslo.

    La Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires (ICAN) a reçu le prix Nobel de la paix 2017.

    Le prix a été remis à la directrice exécutive de l'ICAN Beatrice Fihn et la militante Setsuko Thurlow qui avait vécu le bombardement nucléaire d'Hiroshima en 1945.

    «Quel jour fantastique! Merci pour tous les bons mots sur l'ICAN et notre travail», a écrit Mme Fihn sur son compte Twitter.

    La cérémonie a eu lieu à l'hôtel de ville d'Oslo, les autres prix Nobel sont remis à Stockholm.

    Le prix Nobel de la paix a été attribué à l'ICAN début décembre. Cette distinction lui a été remise «pour ses efforts contre ces armes de destruction massive, au cœur de tensions internationales».

    Le 7 juillet 2017, l'Onu a adopté le Traité sur l'interdiction des armes nucléaires. 53 États ont signé ce document, mais il n'a été ratifié que par trois pays (Guyana, Thaïlande, Vatican). Les puissances nucléaires n'ont pas pris part à la procédure de renforcement du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires.

    La Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires est une coalition de près de 500 ONG, d'une centaine de pays, militant en faveur du désarmement nucléaire et du Traité sur l'interdiction des armes nucléaires. Elle a été fondée en 2007.

    Lire aussi:

    Le seuil de l’utilisation des armes nucléaires baissé sous Trump
    Sénateur russe: les Forces aériennes russes méritent le Nobel de la Paix pour la Syrie
    Moscou insiste sur l’absence d’alternative à la parité nucléaire
    Tags:
    prix, interdiction, ONG, armes nucléaires, prix Nobel, ONU, Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires (ICAN), Thaïlande, Vatican, Guyana, Hiroshima, Stockholm, Norvège, Oslo
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik