Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeau polonais

    Un car polonais pris pour cible en Ukraine

    © REUTERS/ Agencja Gazeta/Grzegorz Celejewski
    International
    URL courte
    279

    Varsovie a dénoncé un acte anti polonais en Ukraine suite à une explosion survenue près d’un car transportant des touristes polonais dans la région de Lvov (ouest de l’Ukraine).

    Le ministère polonais des Affaires étrangères a qualifié d'incident anti polonais l'explosion qui a visé un car polonais en Ukraine, précisant qu'elle n'avait pas fait de victime et qu'à l'heure actuelle, les citoyens polonais rentraient en Pologne en compagnie du consul de Lvov.

    Le ministère polonais a confirmé que dans la nuit du 9 au 10 décembre, un car polonais avait été endommagé suite à une explosion non loin de Lvov (Ukraine occidentale) et s'est déclaré préoccupé par ce nouvel incident anti polonais sur le territoire ukrainien.

    Dans la nuit de samedi à dimanche, des inconnus ont fait sauter un explosif près d'un car qui transportait un groupe de 23 touristes polonais. Heureusement aucune victime n'est à déplorer car au moment de l'explosion, le car était vide.

    Les relations entre l'Ukraine et la Pologne traversent une mauvaise passe. Les problèmes ont pour origine la politique d'héroïsation de l'Armée insurrectionnelle ukrainienne appliquée par Kiev. Varsovie a alors déclaré que l'Ukraine «n'entrerait pas dans l'Europe avec Bandera» (l'un de ses anciens dirigeants et collaborationniste avec l'Allemagne nazie, ndlr) sous-entendant que la Pologne pourrait utiliser son droit de veto lors du vote sur l'adhésion de l'Ukraine à l'Union européenne.

    Lire aussi:

    Bandera, génocide et pogroms: l'Ukraine et la Pologne en plein désamour
    Loi sur l’Holocauste: «J’espère qu’Israël ne rappellera pas son ambassadeur en Pologne»
    Loi sur l’Holocauste: «le bon sens et la simple probité humaine» doivent l’emporter
    Tags:
    touristes, explosion, Union européenne (UE), Stepan Bandera, Lvov, Ukraine, Pologne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik