Ecoutez Radio Sputnik
    Las banderas de EEUU

    Washington serait inquiété par une proche apparition d’armes biologiques en Corée du Nord

    CC BY 2.0 / instapinch / 911 flags 2
    International
    URL courte
    41430

    S’il y a dix ans, la Corée du Nord ne possédait pas de savoirs techniques pour créer des armes biologiques, la situation a beaucoup évolué. À l’heure actuelle, elle se dirige «inévitablement» vers l’acquisition de mécanismes nécessaires pour développer son programme d’armes biologiques, ce qui préoccupe Washington, écrit le Washington Post.

    Déjà en 2006, les services de renseignement américains ont averti le Congrès des États-Unis que Pyongyang était en train d'élaborer secrètement des armes biologiques. À l'heure actuelle, ce programme continue à monter en puissance, écrit le quotidien américain Washington Post, se référant à des experts et à des sources au sein du renseignement du pays.

    Les exercices Vigilant Ace
    © AP Photo / Senior Airman Colby L. Hardin/U.S. Air Force
    S'il y a dix ans, la Corée du Nord n'avait pas de savoirs techniques pour procéder à la création des armes biologiques, la situation a beaucoup évolué au fil des ans et désormais, Pyongyang se dirigerait «inévitablement vers l'acquisition de mécanismes nécessaires qui pourraient être potentiellement utilisés pour un programme avancé d'armes biologiques», souligne le journal.

    De plus, il est indiqué que les autorités nord-coréennes pourraient envoyer leurs scientifiques à l'étranger pour qu'ils y obtiennent des diplômes supérieurs en microbiologie. Tout ceci pourrait donner au régime nord-coréen une nouvelle arme redoutable pour menacer ses voisins ou les troupes américaines en cas d'éventuel conflit militaire, alerte l'article.

    Les analystes américains se disent donc inquiet par ce déroulement des choses, affirmant que si elle le souhaitait, la Corée du Nord pourrait lancer une production massive de pathogènes biologiques.

    «Si cela commence demain, nous pourrions ne pas le remarquer. Sauf si avec un peu de chance, notre informateur se retrouve dans un endroit utile», a déploré au Washington Post un fonctionnaire américain sous couvert d'anonymat.

    Auparavant, le Pentagone a déclaré qu'en cas de guerre, Pyongyang pourrait utiliser des armes chimiques et biologiques.

    Les tensions autour de la péninsule coréenne sont montées d'un cran après que la Corée du Nord a procédé fin novembre à un nouveau tir de missile balistique. Les États-Unis et la Corée du Sud ont, à leur tour, lancé des exercices militaires d'envergure.
    Des médias sud-coréens ont cependant annoncé que la Corée du Sud et les USA n'envisageaient pas d'actions militaires contre la Corée du Nord, ni un blocus naval.

    Lire aussi:

    Pyongyang développe des armes biologiques et chimiques, selon Tokyo
    Poutine sur la Corée du Nord: les USA ont déjà utilisé l'arme nucléaire sans raison
    Kim Jong-un: la Corée du Nord, une force nucléaire au terme d’un «combat défiant la mort»
    Tags:
    médias, nucléaire coréen, conflit, armes biologiques, Corée du Nord, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik