Ecoutez Radio Sputnik
    Visite de Vladimir Poutine en Égypte (février 2015)

    Les médias égyptiens s’adressent à Poutine. En russe

    © Sputnik . Sergey Guneev
    International
    URL courte
    4332

    En prévision d’une visite de Vladimir Poutine au Caire, l’un des principaux quotidiens égyptiens, Al-Youm Al-Sabea, a paru lundi avec des titres en russe. «Monsieur le Président de Russie, soyez le bienvenu en Égypte!», «Monsieur le Président, à quand le retour du tourisme russe en Égypte?».

    Un grand article consacré à la visite de Vladimir Poutine au Caire et titré en russe précise que ce sera sa 8e rencontre avec son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi.

    Les auteurs de l'article font état de la grande importance que Le Caire accorde aux négociations entre les deux Présidents.

    «Plus particulièrement à la coopération dans le domaine énergétique sur le projet (de centrale nucléaire) d'El-Dabaa qui sera le plus grand projet conjoint du Caire et de Moscou depuis la centrale hydroélectrique d'Assouan. La discussion sur les investissements russes dans le secteur pétrogazier, le tourisme et la coopération militaire pourraient également revêtir une très grande importance», explique le journal.

    Les auteurs mettent l'accent sur la signification de la rencontre entre les deux Présidents pour le Proche-Orient, «compte tenu des problèmes et conflits menaçant sa sécurité, à savoir le terrorisme, le dossier palestinien, les problèmes autour de Jérusalem, la situation en Libye, en Syrie et au Yémen».

    Le Kremlin a indiqué que Vladimir Poutine discuterait avec Abdel Fattah al-Sissi des relations russo-égyptiennes dans les domaines politique, économique, commercial, énergétique et humanitaire. La sécurité au Proche-Orient et en Afrique du Nord sera également au menu des négociations.

    Le tourisme est l'une des principales sources de revenus de l'Égypte. Avant le crash de l'avion russe dans le Sinaï en octobre 2015, il générait 11,3% du PIB et rapportait plus de 14% des rentrées en devises étrangères. La Russie fournissait la majeure partie des touristes, devançant le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Italie et la France.

    Après le crash, les vols depuis la Russie et certains autres pays à destination des stations balnéaires égyptiennes ont été suspendus. La Russie ne les a pas repris jusqu'à présent.

    Le ministère russe des Transports n'exclut pas que les vols pour l'Égypte ne seront pas repris avant le début de la Coupe du monde de football pendant laquelle l'Égypte jouera dans le même groupe que la Russie.

    Lire aussi:

    Russie, Égypte: une «coopération sans précédent»
    Mohammed ben Salmane en Égypte: quel avenir pour les relations entre Riyad et Le Caire?
    Le Caire et Moscou opposés à la politique américano-saoudienne dans la région
    Tags:
    sécurité, investissements, visite, Vladimir Poutine, Abdel Fattah al-Sissi, Proche-Orient, Russie, Egypte
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik