International
URL courte
6373
S'abonner

Après que des journalistes égyptiens se sont adressés au Président Vladimir Poutine en russe, cela a été le tour de son homologue turc Recepp Tayyip Erdogan: à l’issue de leur rencontre, ce dernier l’a remercié dans la langue de Pouchkine.

Les tensions diplomatiques entre Ankara et Moscou relèvent du passé: à l’issue d’un entretien avec son homologue russe Vladimir Poutine, le Président truc Recep Tayipp Erdogan s’est adressé à lui en russe pour le remercier.

«Spasibo», a dit le dirigeant truc à Poutine qui venait de clore son  intervention. Ensuite, il lui a souri et les deux hommes politiques se sont serré la main.

En visite de travail en Turquie, le dirigeant russe qui s’était rendu plus tôt dans la journée en Syrie, puis en Égypte, a évoqué avec son homologue un large éventail de questions d’ordre international et bilatéral, notamment la situation autour de Jérusalem, la préparation au Congrès de dialogue national en Syrie et la livraison des systèmes S-400 russes à l’État turc.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Tags:
langue russe, S-400, Recep Tayyip Erdogan, Vladimir Poutine, Jérusalem, Turquie, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook