Ecoutez Radio Sputnik
    Visite de travail de Vladimir Poutine en Turquie

    Sondage: les Turcs nomment leur principal allié politique

    © Sputnik . Alexeï Droujinine
    International
    URL courte
    7263

    Un sondage organisé en Turquie afin d'apprécier le taux de soutien en faveur de l’adhésion à l’Union européenne révèle qu’aux yeux des Turcs la Russie est un partenaire privilégié.

    Selon l'agence Anadolu, un sondage réalisé par la Fondation de développement économique (IKV) afin d'évaluer l'attitude de l'opinion envers l'Union européenne a démontré non seulement l'attitude des Turcs envers cette dernière, mais leurs faveurs en matière d'alliances politiques.

    L'agence signale qu'aux yeux des personnes interrogées, la Russie et les pays turcs sont les principaux partenaires politiques de la Turquie et devancent les pays de l'Union européenne.

    Le sondage a également témoigné que 78,9% des personnes interrogées étaient favorables à l'adhésion de la Turquie à l'UE, bien que 68,8% des Turcs ne croient pas que leur pays parvienne à devenir membre de l'Union européenne dans un proche avenir.

    Plus tôt aujourd'hui, il a été annoncé que le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu s'était exprimé contre les sanctions antirusses.

    «Les sanctions et les menaces ne mènent jamais à rien. Certains États membres de l'Union européenne poursuivent la politique de sanctions visant Moscou, mais les autres pays maintiennent toujours leurs liens avec la Russie», a rappelé le chef de la diplomatie turque dans une interview accordée à la chaîne de télévision NTV, avant d'ajouter: «Tout le monde achète du gaz russe. Il faut s'occuper de questions pertinentes et résoudre des problèmes sérieux, qui sont nombreux.» 

    Lire aussi:

    La Turquie dans l’Union européenne? Varsovie dit «oui»
    Erdogan: la Turquie serait soulagée de ne pas être acceptée dans l’UE
    Erdogan: la Turquie prête à aider l’UE, mais peut s’en passer
    Tags:
    adhésion à l'UE, sondage, Union européenne (UE), Mevlut Cavusoglu, Russie, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik