Ecoutez Radio Sputnik
    Le ministère russe des Affaires étrangères à Moscou

    Les «hackers russes... tout-puissants» aideraient les Américains à retourner sur la Lune?

    © Sputnik . Wladimir Astapkowitsch
    International
    URL courte
    19162

    La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a plaisanté au sujet de la décision de Donald Trump d'envoyer une nouvelle fois des astronautes sur la Lune.

    Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, a commenté la décision de Donald Trump qui a signé le lundi 11 décembre un document sur une nouvelle mission habitée sur la Lune.

    «Alexeï Pouchkov [sénateur, ndlr] a posé une question logique: comment les Américains s'y rendront-ils sans moteurs de fusées, car ils ne peuvent même atteindre l'ISS sans nous? À mon avis, la question est logique et la réponse est évidente: ils s'y rendront grâce aux hackers russes. Ces derniers sont tout-puissants», a écrit Maria Zakharova sur Facebook.

    Après la décision du Président américain, Alexeï Pouchkov, président de la commission de la politique médiatique du Conseil de la Fédération (chambre haute du Parlement russe), s'est demandé comment les Américains avaient l'intention de retourner sur la Lune sans moteurs de fusées russes.

    La Space Policy Directive 1 (Directive sur la politique spatiale) prévoit que des astronautes américains effectueront des séjours sur la Lune afin de préparer une mission vers Mars. L'homme n'est jamais retourné sur le satellite de la Terre depuis décembre 1972, lors de la mission Apollo 17.

    Apollo 17 a été la sixième et la dernière mission lunaire dans le cadre du programme spatial américain Apollo. Ce débarquement est connu comme étant le plus long parmi tous les débarquements lunaires.

    Mais les Américains, ont-ils vraiment envoyé leurs astronautes sur la Lune? Bien que la NASA lève les doutes, de nouveaux arguments alimentant la théorie du complot lunaire apparaissent régulièrement.

    Lire aussi:

    La canicule fait ses premiers morts en France
    Une femme décédée pendant 27 minutes raconte ce qu'elle a vu et vécu
    L’éruption de la «bouche de l’enfer» dans les Kouriles après 100 ans de sommeil tue tout ce qui vit (images)
    Tags:
    moteurs de fusées, mission lunaire, Facebook, Inc, NASA, Donald Trump, Alexeï Pouchkov, Maria Zakharova, Terre, Mars, Russie, États-Unis, Lune
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik