Ecoutez Radio Sputnik
    Des chasseurs Sukhoi Su-27Un avion Tupolev Tu-214 utilisé par le Président russe

    Des chasseurs russes escortent l’avion de Vladimir Poutine en route pour Le Caire (Vidéo)

    © Sputnik . Ramil Sitdikov © Sputnik .
    1 / 2
    International
    URL courte
    19743
    S'abonner

    Deux avions de chasse russes ont escorté l’avion de Vladimir Poutine après qu’il a quitté la base aérienne de Hmeimim en Syrie pour se rendre en Égypte.

    La télévision russe a diffusé mardi une vidéo montrant comment les Troupes aérospatiales russes ont protégé l’avion Tupolev Tu-214PU du Président Vladimir Poutine dans l’espace aérien syrien après la visite éclair qu’il a effectuée sur la base aérienne de Hmeimim.

    Sur la vidéo, on voit M.Poutine regarder par un hublot du côté gauche de son avion. Deux chasseurs, apparemment des Sukhoi Su-27, escortent le Tu-214 présidentiel. Ils volent si près qu’on distingue les membres d’équipage dans les cabines.

    Lors de sa première visite en Syrie lundi matin, Vladimir Poutine s’est rendu sur la base de Hmeimim pour remercier les militaires russes pour leur victoire sur Daech et ordonner le retrait partiel des forces russes déployées en Syrie. Il a rencontré son homologue syrien Bachar al-Assad avant de partir pour l’Égypte et la Turquie.

    La Russie est le seul pays dont l’opération militaire en Syrie est approuvée par Damas. Le Président Assad a demandé en 2015 à la Russie d’aider militairement la Syrie à lutter contre les groupes terroristes.

    Lire aussi:

    Une femme enceinte affronte un «énorme» aigle qui attaque son chien
    Un requin tente de pénétrer dans une cage de plongeurs et trouve la mort – vidéo
    Un couple achète un vieux château en France et se met à gagner des millions – photos
    Ils font une découverte macabre à l’intérieur d’un crocodile de 4 mètres
    Tags:
    escorte, chasseur, avion, vidéo, aérodrome de Hmeimim, Tu-214PU, Tu-214, Su-27, Troupes aérospatiales de Russie, Vladimir Poutine, Turquie, Le Caire, Egypte, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik