Ecoutez Radio Sputnik
    Pyongyang

    «Jusqu’à ce que la première bombe ne tombe»: Tillerson sur le dialogue avec Pyongyang

    © REUTERS/ Damir Sagolj
    International
    URL courte
    33333

    Chaque nouveau tir de missile isolera de plus en plus la Corée du Nord, a déclaré le secrétaire d’État américain Rex Tillerson, ajoutant que les États-Unis poursuivraient leurs efforts diplomatiques «jusqu’à ce que la première bombe ne tombe».

    Le secrétaire d'État américain a affirmé que les États-Unis continueraient d'insister sur la solution diplomatique au problème nord-coréen, soulignant que chaque tir de missile éloignerait de plus en plus la Corée du Nord de la communauté internationale, alors que les USA pourraient faire face à toute menace.

    «Je vais poursuivre mes efforts diplomatiques jusqu'au moment où la première bombe ne tombe», a déclaré Rex Tillerson, intervenant au forum du Conseil atlantique à Washington.

    Selon lui, par chaque lancement de missile, Pyongyang démontre quels fonds sont alloués dans le programme nucléaire, mais aussi il devient «de plus en plus isolé de la communauté internationale». 

    «Il nous faut que la Corée du Nord s'asseye à la table des négociations. Nous sommes prêts à nous entretenir avec eux dès qu'ils le souhaitent», a-t-il assuré.

    En cela, le secrétaire d'État a tenu à mettre en exergue que son pays «n'œuvrait pas pour le renversement du régime, ni pour son effondrement» et qu'il ne cherchait pas non plus un «prétexte pour déployer ses forces armées au nord de la zone démilitarisée».

    Les tensions autour de la péninsule coréenne sont montées d'un cran après que la Corée du Nord a procédé fin novembre à un nouveau tir de missile balistique. Les États-Unis et la Corée du Sud ont, à leur tour, lancé des exercices militaires d'envergure. Des médias sud-coréens ont cependant annoncé que la Corée du Sud et les USA n'envisageaient pas d'actions militaires contre la Corée du Nord, ni un blocus naval.

    Lire aussi:

    Kim Jong-un: la Corée du Nord, une force nucléaire au terme d’un «combat défiant la mort»
    Poutine sur la Corée du Nord: les USA ont déjà utilisé l'arme nucléaire sans raison
    Tillerson admet la possibilité d’une résolution militaire de la crise nord-coréenne
    Tags:
    efforts diplomatiques, tir de missiles, lancement, isolement, nucléaire coréen, dialogue, essais, diplomatie, négociations, Rex Tillerson, Pyongyang, Washington, Corée du Nord, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik