International
URL courte
4114
S'abonner

Indigné par une vidéo dans laquelle un soldat profère des menaces contre lui, l’ex-Président catalan, qui vit actuellement en Belgique, exige des autorités espagnoles des excuses et une enquête.

Le Président catalan destitué Carles Puigdemont a exigé des autorités espagnoles qu'elles enquêtent sur une vidéo diffusée sur Internet qui présente un jeune homme assis sur un char en train de proférer des menaces contre M. Puigdemont et le leader du parti Podemos Pablo Iglesias.

​«Un soldat espagnol sur un char me menace, moi et Pablo Iglesias. C'est Inacceptable dans l'UE. Le gouvernement espagnol doit s'excuser et ouvrir une enquête», a-t-il écrit sur sa page Twitter.

Il a accompagné son post d'une vidéo montrant le jeune homme en question qui va «chercher la solution des problèmes de l'Espagne».

«Nous nous apprêtons à faire une surprise à Puigdemont. 70 tonnes d'amour pur et de démocratie pure. Pablo Iglesias, tu es le suivant», dit le jeune homme.

Lire aussi:

Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Un homme de 75 ans en sang: les policiers de Buffalo démissionnent par solidarité avec leurs deux collègues suspendus
Engagement de GI en Tunisie: Washington accuse Moscou et tente de doubler Paris
Tags:
enquête, menaces, Carles Puigdemont, Catalogne, Espagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook