International
URL courte
4532
S'abonner

Le Président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a déclaré que la Palestine s'adresserait aux Nations unies en vue de devenir membre à part entière de cette organisation internationale.

La Palestine a l'intention d'adresser aux Nations unies une demande de statut de membre à part entière, a indiqué Mahmoud Abbas, Président de l'Autorité palestinienne.

«Les États-Unis ont pris une décision contraire au droit international. Nous engagerons une procédure d'annulation de cette décision, nous nous adresserons à l'Onu pour l'abroger et pour demander de reconnaître la Palestine en qualité de membre à part entière des Nations unies. Les USA ont violé la condition d'objectivité et d'impartialité et ne peuvent plus être partie prenante du règlement», a-t-il souligné lors d'une conférence de presse accordée à l'issue du sommet extraordinaire de l'Organisation de coopération islamique (OCI) qui s'est tenu à Istanbul.

Le monde islamique tout entier doit être aux côtés du peuple palestinien sur la question de Jérusalem. «Le monde chrétien aussi parce qu'il y a [à Jérusalem, ndlr] des lieux saints chrétiens», a-t-il ajouté.

Lors de son sommet, l'Organisation de la coopération islamique aurait reconnu Jérusalem-Est comme capitale de la Palestine, en réaction à la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël par les États-Unis, a annoncé le journal turc Hurriyet. «L'OCI proclame Jérusalem-Est capitale de la Palestine et appelle tous les pays à reconnaître l'État palestinien et Jérusalem-Est comme sa capitale occupée», a indiqué le journal.

Le Président américain a annoncé le 6 décembre que les États-Unis reconnaissaient Jérusalem comme capitale d'Israël et a signé un document y transférant l'ambassade américaine depuis Tel Aviv.

L'initiative a été saluée par Israël et a provoqué la colère du monde arabe, ainsi que des émeutes dans les territoires palestiniens. Les protestations dans l'ensemble du monde musulman ont déjà fait des centaines de victimes.

Lire aussi:

Sous-marins: Canberra et Washington réagissent au rappel des ambassadeurs français
«Injectés ou éjectés?»: 10e acte de manifestations contre le pass sanitaire que Macron compte alléger - vidéo
Le canon Caesar toujours aussi performant: Prague proche d’en commander 52 unités
«Vite Mon Prénom», le site qui moque la proposition de Zemmour
Tags:
États-Unis, Israël, Palestine, Istanbul, Jérusalem-Est, Tel Aviv, Jérusalem, Mahmoud Abbas, ONU, Organisation de la coopération islamique (OIC), Hurriyet, règlement, demande
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook