International
URL courte
Grande conférence de presse de Vladimir Poutine (2017) (21)
1271
S'abonner

En répondant à une question sur le statut de la Crimée au cours de son grand oral, le Président russe a donné son sentiment sur le référendum de 2014 et sur les relations entre la Russie et l’Ukraine.

Vladimir Poutine a déclaré que Kiev et Moscou allaient surmonter les difficultés causées par le référendum sur le statut de la Crimée. En outre, le Président russe regrette que les autorités soviétiques aient offert la péninsule à l'Ukraine mais appelle à respecter le choix de ses habitants.

«Le peuple de la Crimée a décidé comme il a décidé. Nous [avec l'Ukraine, ndlr] allons le surmonter, j'en suis persuadé.»

La Crimée et la ville de Sébastopol sont redevenues russes à l'issue d'un référendum tenu en mars 2014 dans le sillage de la crise politique en Ukraine consécutive au renversement du Président Viktor Ianoukovitch. Lors du scrutin, dont les résultats ne sont pas reconnus par Kiev et ses partenaires occidentaux, plus de 96% des votants se sont prononcés en faveur de la réunification avec la Russie.

Seul face à 1.640 journalistes, le chef de l'État russe tient ce jeudi sa 13e grande conférence de presse, à trois mois de la fin de son troisième mandat.

Dossier:
Grande conférence de presse de Vladimir Poutine (2017) (21)

Lire aussi:

Macron avait chargé Sarkozy de transmettre une lettre secrète à Carlos Ghosn
Un chat se réveille confus entre les pattes d’un golden retriever – vidéo
Une histoire d’amour coûte la vie à un jeune Marocain
Tags:
autodétermination, référendum, Vladimir Poutine, Crimée, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik