International
URL courte
Sous-marin disparu en Argentine (50)
11473
S'abonner

Dans une lettre écrite neuf jours avant la disparition du sous-marin San Juan, un sous-officier argentin aurait parlé à sa famille des activités suspectes menées par des hélicoptères britanniques dans la région, selon les médias. Le Royaume-Uni dément toutes ces allégations.

L'un des membres de l'équipage du sous-marin argentin disparu aurait écrit dans une lettre à sa famille, le 4 novembre, soit neuf jours avant la disparition de San Juan, que le sous-marin était surveillé par un hélicoptère militaire britannique, a fait savoir le journal américain La Gaceta.

«Lundi, c'est un hélicoptère britannique qui nous cherchait; hier, des Chiliens. Il y a beaucoup d'actions ici», écrit le journal, citant la lettre du sous-officier Roberto Daniel Medina.

Selon les médias, M. Medina a également fait savoir que le sous-marin passait près des îles Malouines, au centre d'un différend territorial entre le Royaume-Uni et l'Argentine.

Le porte-parole de la Marine argentine a souligné que la zone où le sous-marin s'était trouvé à ce moment était souvent survolée par des hélicoptères.

«Je ne pense pas qu'il y ait d'arrière-pensées politiques», a-t-il toutefois déclaré.

Les autorités britanniques ont quant à elles démenti les allégations selon lesquelles un hélicoptère britannique aurait surveillé le sous-marin San Juan.

«Cette histoire ne colle pas du tout à la réalité», a dit le porte-parole de la Royal Navy cité par le Daily Mirror.

La Marine britannique a également souligné que le Royaume-Uni n'avait pas d'hélicoptères ASM basés sur les îles Malouines.

Le contact avec le sous-marin diesel-électrique ARA San Juan, à bord duquel se trouvaient 44 personnes, a été perdu le 15 novembre. Le 30 novembre la Marine argentine a annoncé l'abandon des recherches d'éventuels survivants, tout en poursuivant les opérations pour retrouver le submersible dans l'Atlantique Sud.

Dossier:
Sous-marin disparu en Argentine (50)

Lire aussi:

Sous-marins: Canberra et Washington réagissent au rappel des ambassadeurs français
Les chômeurs non vaccinés privés d’allocations en Autriche
La maison d’édition Nawa bientôt dissoute par Gérald Darmanin
Le canon Caesar toujours aussi performant: Prague proche d’en commander 52 unités
Tags:
Royaume-Uni, Argentine, îles Malouines, Royal Navy (Royaume-Uni), Marine argentine, sous-marins, disparition, sous-mariniers
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook