International
URL courte
Disparition du Boeing malaisien lors du vol MH370 (65)
23443
S'abonner

Le vol MH370 de la Malaysia Airlines, qui a disparu des radars en 2014, pourrait avoir été capturé par des pirates à distance et se trouver en Antarctique.

Le vol MH370 de la compagnie aérienne Malaysia Airlines, ayant disparu au-dessus de l’océan Indien en 2014, pourrait avoir été capturé à distance, et les débris de l’avion pourraient se trouver en Antarctique, d’après Norman Davies, historien et auteur du livre Beneath Another Sky.

Il faut remarquer qu’après les attentats du 11 septembre, la société Boeing a commencé à installer dans tous ses avions un logiciel permettant, en cas de besoin, de piloter un avion depuis le sol.

Les ingénieurs prévoyaient que ce système serve de mesure antiterroriste, mais, dans le cas du vol MH370, les malfaiteurs auraient pu en profiter pour capturer l’avion à distance, d’après M.Davies.

«L’avion disparu de la Malaysia Airlines était doté d’un système Honeywell, c’est-à-dire qu’il pourrait avoir été capturé à distance. Est-ce vraiment le cas? Je ne suis pas expert, mais vous pouvez tirer des conclusions sur ce qui s’est passé», indique le site Newshub citant M.Davies.

L’auteur du livre croit aussi que les malfaiteurs pourraient avoir fait atterrir l’avion en Antarctique, où il se trouve actuellement.

En 2014, dans la nuit du 7 au 8 mars, le Boeing 777-200 de la Malaysia Airlines vol MH370 Kuala-Lumpur-Pékin, avec 239 passagers à son bord, a disparu des radars. Un groupe conjoint composé de l’Australie, de la Malaisie et de la Chine s’est chargé de rechercher l’avion mais, pour le moment, l'appareil n'a pas été retrouvé.

Dossier:
Disparition du Boeing malaisien lors du vol MH370 (65)

Lire aussi:

Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
Un énorme husky joue avec un minuscule chaton – vidéo
Cette simple opération mathématique divise les internautes car deux réponses seraient correctes
Tags:
avion, MH370, Boeing, Malaysia Airlines, Chine, Malaisie, Australie, Antarctique, océan Indien
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik