Ecoutez Radio Sputnik
    Jérusalem

    Jérusalem, Bethléem et la Cisjordanie manifestent contre la décision de Trump

    © AP Photo / Sebastian Scheiner
    International
    URL courte
    Les États-Unis reconnaissent Jérusalem comme capitale d'Israël (74)
    7133

    Neuf jours après la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël, la colère continue de gronder au Proche-Orient, où se multiplient les grands rassemblements, comme ce vendredi à Jérusalem, à Bethléem et en Cisjordanie.

    La décision de Donald Trump de reconnaître unilatéralement, le 6 décembre, Jérusalem comme capitale d'Israël, a déclenché des manifestations quotidiennes dans le monde musulman.

    Ce vendredi, le mouvement palestinien Hamas appelle à une nouvelle «journée de colère» contre la décision des États-Unis de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël.

    Une place située près de la porte de Damas à Jérusalem sur laquelle manifeste habituellement la population arabe a donc été bloquée par la police israélienne. C'est cette porte que les habitants des quartiers arabes empruntent généralement pour se rendre à la mosquée Al-Aqsa et c'est toujours près d'elle qu'ils tiennent leurs meetings.

    Actuellement, beaucoup de policiers, ainsi que des équipes de tournage, observent ce qui se passe sur cette place.

    L'annonce de Trump a incité les Palestiniens à manifester également en Cisjordanie.

    Des manifestations ont envahi Bethléem.

    Le Président Donald Trump a annoncé le 6 décembre que les États-Unis reconnaissaient Jérusalem comme capitale d'Israël et que l'ambassade américaine y serait transférée de Tel Aviv. L'initiative a provoqué la colère dans de nombreux pays — en Indonésie, dans le monde arabe, ainsi que des émeutes dans les territoires palestiniens. Des heurts entre manifestants et forces de sécurité israéliennes ont fait au moins 1.100 blessés et au moins deux morts en Cisjordanie et à la frontière entre Israël et la bande de Gaza.

    À l'instar des manifestations qui ont embrasé le Proche-Orient, des habitants de capitales européennes, dont Berlin et Paris, sont descendus dans les rues la semaine dernière pour manifester contre la décision de Donald Trump. En Afrique, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté au Maroc en signe de soutien à la Palestine et contre la décision du Président américain au sujet de Jérusalem.

    Dossier:
    Les États-Unis reconnaissent Jérusalem comme capitale d'Israël (74)

    Lire aussi:

    Selon un ministre israélien, Trump a laissé ouvert le statut de Jérusalem-Est
    «Jérusalem est à nous!»: Mobilisation contre la décision de Trump place du Châtelet
    Journée de mobilisation pour Jérusalem: le nombre de victimes augmente
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik