International
URL courte
16041
S'abonner

Les États-Unis auraient demandé au gouvernement afghan de renoncer aux armes fournies par la Russie, y compris des fusils d’assaut Kalachnikov, pour les remplacer par des analogues américains. Selon le chef de la diplomatie russe, cela s’explique par la volonté des Américains de mettre des entraves à la Russie.

Les États-Unis auraient demandé au gouvernement afghan de renoncer aux fusils russes Kalachnikovs, qui lui ont été fournis à titre gratuit, et de les remplacer par des armes américaines, a déclaré Sergueï Lavrov lors d'«une heure gouvernementale» au Conseil de la Fédération.

«Les Américains se sont mis à insister pour que les 50.000 de fusils Kalachnikov avec des munitions, remis à titre gratuit aux forces de sécurité afghanes, soient déclassés et que l'Afghanistan achète, en contrepartie, des fusils d'assaut américains», a dit le chef de la diplomatie russe, en s'interrogeant également sur les motifs des États-Unis.

«Il n'y a pas d'autre réponse [à cette question] que celle selon laquelle les Américains tentent de nous mettre des entraves pour l'amour de l'art», a martelé le ministre russe.

Auparavant les États-Unis avaient demandé à l'Afghanistan de renoncer aux hélicoptères russes, familiers pour l'armée afghane et qui avaient fait preuve de leur efficacité lors des combats, en les remplaçant par des appareils américains, a rappelé M. Lavrov. Selon lui, la Russie aide les forces de sécurité et l'armée afghanes avec des armes afin de lutter contre le terrorisme et le trafic de drogue, des menaces que les États-Unis n'ont pas réussi à éradiquer.

«Si on parle de ceux qui doivent résoudre ce problème en Afghanistan, ce sont, sans aucun doute, les forces de sécurité afghanes et les Forces armées de l'Afghanistan. Nous aidons de manière active à les doter de l'armement nécessaire», a résumé M. Lavrov, qui a également souligné que les militaires américains n'étaient pas capables de contrecarrer ni l'augmentation de la production de drogue, ni la menace terroriste.

Le retrait des troupes américaines, déployées en Afghanistan en 2001, a été initié en 2011 par l'administration Obama, qui avait déclaré en 2014 la fin de plusieurs opérations dans ce pays. Néanmoins, certaines troupes de l'Otan sont toujours maintenues en Afghanistan. Donald Trump a, quant à lui, promis de mener la guerre dans ce pays «jusqu'au bout».

Lire aussi:

L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes
Sectarisme, boycott et chasse aux sorcières dans les universités: la France à la mode US?
Un commissariat de police attaqué aux cocktails Molotov dans le Lot
Des photos d’employés des pompes funèbres pendant l’enterrement de Maradona scandalisent l’Argentine
Tags:
fusil, Kalachnikov (fusil d'assaut), Sergueï Lavrov, Alcester (Etats-Unis), Afghanistan, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook