Ecoutez Radio Sputnik
    La mosquée Al-Aqsa et le dôme du Rocher à Jérusalem

    Selon un ministre israélien, Trump a laissé ouvert le statut de Jérusalem-Est

    © AFP 2018 AHMAD GHARABLI
    International
    URL courte
    Les États-Unis reconnaissent Jérusalem comme capitale d'Israël (78)
    291

    Le statut de Jérusalem-Est reste-t-il ouvert après que Donald Trump a reconnu la ville sainte comme capitale d’Israël? C’est ce que laisse entendre un ministre israélien.

    Le ministre israélien des Renseignements, Yisraël Katz, a déclaré dans un entretien accordé à un journal saoudien et publié mercredi que la décision du Président Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël ne changeait en effet rien quant aux lieux saints et à la population palestinienne de la ville.

    Il a en outre souligné que Donald Trump n’avait pas évoqué une Jérusalem unifiée comme capitale d’Israël et a laissé la question de sa partie orientale ouverte aux négociations entre les parties en conflit.

    En évoquant les perspectives du règlement de la situation actuelle, il a insisté sur la «position faible» des Palestiniens en raison du schisme dans leurs rangs politiques, ajoutant que les Palestiniens n’étaient pas aptes à prendre une quelconque décision.

    Le Président Donald Trump a annoncé le 6 décembre que les États-Unis reconnaissaient Jérusalem comme capitale d'Israël et que l'ambassade américaine y serait transférée de Tel Aviv. L'initiative a provoqué la colère dans de nombreux pays — en Indonésie, dans le monde arabe, ainsi que des émeutes dans les territoires palestiniens. Des heurts entre manifestants et forces de sécurité israéliennes ont fait des victimes et plusieurs dizaines de blessés en Cisjordanie et à la frontière entre Israël et la bande de Gaza.

    À l'instar des manifestations qui ont embrasé le Proche-Orient, des habitants de capitales européennes, dont Berlin et Paris, sont descendus dans les rues la semaine dernière pour manifester contre la décision de Donald Trump. En Afrique, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté au Maroc en signe de soutien à la Palestine et contre la décision du Président américain au sujet de Jérusalem.

    Dossier:
    Les États-Unis reconnaissent Jérusalem comme capitale d'Israël (78)

    Lire aussi:

    Le bilan des victimes dans les affrontements palestino-israéliens s’alourdit
    Poutine rompt le silence quant à la décision US sur Jérusalem
    «Jérusalem est à nous!»: Mobilisation contre la décision de Trump place du Châtelet
    Tags:
    Palestiniens, Donald Trump, Yisrael Katz, Jérusalem, États-Unis, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik