Ecoutez Radio Sputnik
    Heinz-Christian Strache et Sebastian Kurz après la présentation de leur programme de gouvernement à Vienne

    Autriche: Sebastian Kurz appelle l'UE à laisser plus de compétences aux États

    © REUTERS / Leonhard Foeger
    International
    URL courte
    3172

    Le nouveau gouvernement autrichien de coalition confirme son attachement à l'Europe unie mais milite pour «davantage de compétences» laissées aux États membres.

    Le futur chancelier autrichien Sebastian Kurz a réaffirmé samedi l'engagement européen du gouvernement qu'il a formé avec les populistes du FPÖ, tout en soulignant que l'UE devait aller vers plus de «subsidiarité» au profit des États membres, annonce l'AFP.

    Le gouvernement a «un engagement européen clair, avec l'objectif de renforcer la subsidiarité» au sein de l'UE, a-t-il déclaré au cours de la présentation à Vienne de son programme de gouvernement aux côtés de Heinz-Christian Strache, le président du Parti de la liberté d'Autriche (FPÖ).

    «Nous souhaitons une coopération européenne plus poussée dans les domaines où cela se justifie, comme la défense des frontières, mais davantage de compétences laissées aux États à chaque fois que c'est possible», a-t-il expliqué.

    À son tour, M.Strache a souligné que le pacte de gouvernement entre leurs partis «exclut» la possibilité d'un référendum sur une éventuelle sortie du pays de l'UE.

    À la demande des conservateurs du futur chancelier Sebastian Kurz, «la question d'une sortie de l'UE a été exclue» du champ des points qui pourront être soumis à une consultation populaire, a indiqué M.Strache, qui était partisan de la possibilité d'un tel référendum.

    Le FPÖ disposera pour la première fois de trois ministères régaliens au sein du gouvernement, à savoir la Défense, l'Intérieur et les Affaires étrangères, ces deux derniers portefeuilles lui ayant toujours échappé. M.Strache assumera comme prévu les fonctions de vice-chancelier.

    Hier, à l'issue de l'ultime journée de négociations, Sebastian Kurz et Heinz-Christian Strache, avaient déclaré avoir signé un accord de gouvernement.

    L'investiture du nouveau gouvernement par le Président de la République Alexander Van der Bellen est prévue le 18 décembre, après la ratification formelle du pacte de coalition scellé par les deux partis le 15 décembre.

    Vainqueur des élections législatives du 15 octobre, M.Kurz avait engagé neuf jours plus tard des pourparlers exclusifs avec le président du FPÖ, Heinz-Christian Strache.

    Lire aussi:

    Autriche: le plus jeune dirigeant du monde s’installe au pouvoir
    Le virage à droite de la nouvelle coalition autrichienne inquiète Bruxelles
    Autriche: les conservateurs remportent les législatives, suivis par les nationalistes
    Tags:
    Parti de la liberté d'Autriche (Freiheitliche Partei Österreichs, FPÖ), Union européenne (UE), Heinz-Christian Strache, Sebastian Kurz, Autriche
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik