Ecoutez Radio Sputnik
    USA

    Les USA se délabrent, leurs infrastructures datant de 70 ans

    © AP Photo/ Jacquelyn Martin
    International
    URL courte
    46644

    Donald Trump se trouve déjà depuis près d’une année à la Maison-Blanche, mais rien n’a toujours été fait pour remplacer les routes, les ponts et les voies ferrées en état de délabrement malgré ses promesses électorales, a déclaré à Sputnik Kristina Swallow, présidente de l’American Society of Civil Engineers.

    La plupart des infrastructures aux États-Unis ont déjà dépassé leurs limites d'exploitation, alors que le pays n'y investit pas comme il se doit depuis des décennies, a constaté Kristina Swallow dans un entretien accordé à Sputnik.

    «Les ingénieurs font tout leur possible pour réparer les structures qui se délabrent de plus en plus et met même parfois en danger le public, mais nos infrastructures ont besoin d'une modernisation en profondeur qui n'est pas possible sans l'augmentation du financement», a souligné l'interlocutrice de l'agence.

    Et de rappeler que l'essentiel des infrastructures américaines avaient été construites entre 1933 et 1970.

    «Aux États-Unis, 40% des 614.387 ponts ont au moins 50 ans d'âge. 56.007 ponts sont "structurellement imparfaits", mais sont en exploitation», a poursuivi Mme Swallow.

    D'après une enquête nationale, un pont sur neuf est délabré, faute d'investissements. Pour rénover leurs infrastructures délabrées, les États-Unis ont besoin de 2.000 milliards d'euros, c'est cinq fois le budget de la France.

    Aux États-Unis, faute d'investissements publics, le délabrement des infrastructures est tel qu'on parle de mise en danger du public. Dans certains États, on renonce même à goudronner les routes. Comme dans le Nebraska, une trentaine d'États ne bitument plus les routes, pour faire des économies.

    Lire aussi:

    À quoi sont dues les catastrophes en série aux États-Unis?
    Russie: le pont entre la Crimée et le Kouban reçoit son nom officiel
    Comment le pont de Crimée pourrait élargir les horizons de la péninsule
    Tags:
    président, ingénieurs, financement, modernisation, infrastructure, présidence américaine, Sputnik, American Society of Civil Engineers, Kristina Swallow, Donald Trump, France, Nebraska, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik