Ecoutez Radio Sputnik
    Forces de l'ordre à Kiev

    Affaire Saakachvili: des affrontements à Kiev font 60 blessés parmi la Garde nationale

    © Sputnik. Stringer
    International
    URL courte
    17123

    Les partisans de l’ex-gouverneur d’Odessa Mikhaïl Saakachvili, opposant au Président ukrainien en place, ont essayé de prendre d’assaut une salle de concert à Kiev.

    60 soldats de la Garde nationale ukrainienne ont été blessés lors de l'assaut du Palais d'octobre, au centre de Kiev, par des partisans de l'ex-gouverneur d'Odessa Mikhaïl Saakachvili, lit-on sur la page Facebook de la Garde.

    «Les participants à la manifestation ont lancé des pétards, ont utilisé des mortiers, essayant de pénétrer dans le palais, et ont débuté une altercation avec les forces de l'ordre», indique le communiqué.

    13 soldats ont été intoxiqués au gaz, un autre a été blessé au visage et un autre à la tête. Ces 15 personnes ont été hospitalisées.

    La veille, les partisans de l'ex-Président géorgien Mikhaïl Saakachvili, recherché par la Géorgie et déchu de sa nationalité ukrainienne, ont effectué une nouvelle marche pour réclamer l'impeachment du Président ukrainien Piotr Porochenko avant d'essayer de prendre d'assaut le Palais d'octobre, un centre culturel au centre de Kiev. La salle de concert était alors pleine, un concert de jazz y ayant lieu. Les forces de l'ordre ont dû bloquer l'entrée pour empêcher les protestataires d'y pénétrer.

    Ayant compris que la salle était pleine, Mikhaïl Saakachvili a appelé ses partisans à quitter les lieux, déclarant que des provocateurs essayaient d'organiser un assaut.

    Lire aussi:

    Accrochages à la frontière ukraino-polonaise pour la venue de Saakachvili
    Un partisan de Saakachvili se plaint de répressions et d’arrestations en masse en Ukraine
    Mikhaïl Saakachvili menace de destituer le Président Porochenko
    Tags:
    protestations, garde nationale, Mikhaïl Saakachvili, Kiev, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik