Ecoutez Radio Sputnik
    Destructions en Syrie

    La coalition US dément entraîner les ex-terroristes syriens

    © REUTERS / Omar Sanadiki
    International
    URL courte
    6215

    L'idée selon laquelle des instructeurs US assurent la formation des ex-terroristes de Daech et du Front al-Nosra en Syrie est absurde, a affirmé à Sputnik un porte-parole de la coalition anti-Daech.

    La coalition US a démenti les rapports du Centre russe pour la réconciliation en Syrie selon lesquels des instructeurs américains entraînaient les ex-membres de groupes terroristes dans la province de Hassaké.

    «La coalition ne fait pas de commentaires sur les déclarations des officiels russes qui se sont à plusieurs reprises avérées inexactes par le passé (…). L'idée selon laquelle la Coalition organise un centre d'entraînement de Daech est absurde», a indiqué un porte-parole de la coalition, joint par Sputnik.

    Le weekend dernier, le Centre russe pour la réconciliation en Syrie avait annoncé que des instructeurs militaires américains avaient entamé la formation de groupes armés surnommés Nouvelle armée syrienne près du camp de réfugiés situé dans la province syrienne de Hassaké.

    Le Centre a cité les témoignages de résidents locaux qui affirment que le camp de Hassaké était utilisé par la coalition depuis plus de six mois en tant que base de formation de combattants arrivés de diverses régions syriennes. Selon le Centre, la plupart de ces combattants ont par le passé été membres des groupes terroristes Daech et Front al-Nosra.

    Lundi, le quotidien turc Yeni Safak, se référant à une «source syrienne», a affirmé que le chef de Daech, Abou Bakr al-Baghdadi, était toujours en vie et se trouvait sur la base américaine de Hassaké en Syrie.

    Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a par la suite indiqué que la partie russe ne disposait pas d'informations permettant de confirmer ou d'infirmer ces rapports.

    Lire aussi:

    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    «Je m’en fous des Européens», lance Trump
    Une femme frappée par une bande en plein Paris durant la Fête de la musique (vidéo)
    Tags:
    djihadisme, entraînements, terrorisme, crise syrienne, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Front al-Nosra, coalition anti-Daech, Daech, Abou Bakr al-Baghdadi, Dmitri Peskov, Syrie, Hassaké
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik