International
URL courte
7221
S'abonner

La stratégie de sécurité nationale américaine pourrait conduire le pays à de nouveaux conflits internationaux, a confié à Sputnik un ex-agent de la CIA.

Philip Giraldi, ancien employé de la CIA et directeur exécutif du Conseil américain des intérêts nationaux, a révélé à Sputnik que la stratégie de sécurité nationale des États-Unis menaçait d'engendrer de nouveaux conflits.

«Donner aux militaires plus d'argent quand il y en a déjà trop, c'est une absurdité, notamment parce que cela créera un instrument qui tentera n'importe quel Président de l'utiliser pour résoudre des problèmes à l'étranger», a déclaré M. Giraldi.

Il a ajouté qu'en évoquant la nouvelle stratégie de sécurité nationale, Donald Trump a utilisé des termes et propos nationalistes pour plaire aux électeurs et «permettre à ses partisans d'entendre ce qu'ils voulaient entendre».

Philip Giraldi a noté que cette fois-ci, Donald Trump n'avait pas qualifié la Russie et la Chine d'adversaires.

«Il était agréable de ne pas entendre que la Chine et la Russie avaient été désignées comme ennemies. Dans certains domaines, elles sont en effet des concurrents et des adversaires, mais, en réalité, elles ne menacent pas les États-Unis», a-t-il expliqué.

Lundi 18 décembre, l'administration américaine a présenté la stratégie de sécurité nationale, dont les grandes lignes ont été exposées dans un discours de Donald Trump. Ce document général préparé par le département d'État, le Pentagone, le département du Trésor, le Bureau du représentant américain au commerce et la CIA entre autres, servira de base pour d'autres documents stratégiques plus détaillés.

La stratégie de sécurité nationale repose sur quatre piliers: protéger le territoire américain, promouvoir la prospérité américaine, utiliser la force pour préserver la paix et promouvoir l'influence américaine dans le monde.

La Chine et la Russie y sont présentées comme des puissances rivales qui «défient la puissance, l'influence et les intérêts» des États-Unis dans le monde. Mais la menace principale est représentée par les pays laissés-pour-compte comme la Corée du Nord et l'Iran, ainsi que par le terrorisme international.

Lire aussi:

Voici pourquoi il vaut mieux poser votre smartphone l'écran vers le bas
Le Covid-19 est une «répétition de guerre biologique», selon un docteur émérite russe
Il vole une bombe lacrymogène à deux policiers de Paris et les asperge à bout portant - vidéo
La vidéo d'un camion fou ayant foncé sur la terrasse d’un restaurant en Gironde
Tags:
ennemis, Stratégie de sécurité nationale (Etats-Unis), CIA, Donald Trump, Philip Giraldi, Iran, Corée du Nord, Russie, Chine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook