Ecoutez Radio Sputnik
    Pékin

    Pour Pékin, Washington s'accroche à la mentalité de la guerre froide

    © AFP 2018 Wang Zhao
    International
    URL courte
    6271

    Washington reste attaché aux concepts qui datent de l'époque de la guerre froide, a déclaré la porte-parole de la diplomatie chinoise en réaction à la nouvelle stratégie américaine de sécurité nationale.

    Pékin est persuadé que Washington doit renoncer à la mentalité de guerre froide et aux positions dépassées, a déclaré la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hua Chunying lors d'un point presse.

    «Nous estimons que les États-Unis doivent renoncer le plus vite possible aux tentatives de déformer les intentions stratégiques de la Chine, ainsi qu'abandonner leurs concepts dépassés, comme leur mentalité de guerre froide et leur jeu à somme nulle», a indiqué Mme Hua, commentant la nouvelle stratégie américaine de sécurité nationale dévoilée la veille.

    Selon la porte-parole de la diplomatie chinoise, la position adoptée par les États-Unis à l'égard de la Chine dans ce document «ne fera que porter préjudice aux autres et à eux-mêmes».

    «Nous espérons que Washington prendra compte des tendances et des conditions actuelles et adhérera à une position objective en ce qui concerne ses relations avec Pékin», a-t-elle souligné.

    Lundi, Donald Trump avait présenté les grandes lignes de la nouvelle stratégie de sécurité nationale américaine. D'après ce document, la Chine et la Russie «défient la puissance, l'influence et les intérêts» des États-Unis et cherchent à saper leur «sécurité et prospérité». La Chine est également accusée de vouloir pousser les États-Unis hors de la région Indo-Pacifique.

    Lire aussi:

    Rapport stratégique US: Moscou regrette «l'esprit de confrontation»
    «Menace militaire chinoise»: Pékin critique la vision de Washington
    «Formules assez impressionnantes»: le Kremlin répond aux USA qui parlent de menace russe
    Tags:
    guerre froide, Stratégie de sécurité nationale (Etats-Unis), Donald Trump, Hua Chunying, Chine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik