International
URL courte
10351
S'abonner

Le Kremlin estime inacceptable l'affirmation de Washington sur une supposée menace émanant de Moscou, mais se félicite de la coopération entre la Russie et les États-Unis dans la lutte antiterroriste, a déclaré le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov.

Selon la Stratégie de sécurité nationale (NSS) américaine, les États-Unis sont disposés à coopérer avec Moscou dans des domaines qui sont dans leurs intérêts. Le Kremlin s'en félicite, mais il s'élève résolument contre la position de Washington sur une supposée menace de la part de la Russie, a indiqué ce mardi Dmitri Peskov, porte-parole de la présidence russe.

«Il est évident que nous ne pouvons pas accepter une telle attitude envers notre pays qui est considéré par les USA comme un danger à leur sécurité. Dans le même temps, nous constatons certains points positifs modestes, notamment la disposition des Américains à coopérer dans des domaines qui sont dans leurs intérêts. Ce qui coïncide absolument avec notre vision qui a été exposée par le Président. Parce que Moscou souhaite lui aussi coopérer avec les États-Unis là où nous voyons des avantages et dans la mesure où nos collègues américains y sont prêts», a-t-il indiqué aux journalistes.

Dmitri Peskov a cité en qualité d'exemple le récent succès de la coopération dans la lutte contre le terrorisme, lorsque les informations communiquées à Moscou par Washington ont permis de prévenir une série d'attentats à Saint-Pétersbourg.

«Je voudrais rappeler encore une fois un exemple idéal d'une telle coopération: l'échange d'informations entre les services secrets qui, je le répète une nouvelle fois, a réellement aidé à sauver de nombreuses vies», a-t-il noté.

Lundi, Donald Trump avait présenté les grandes lignes de la nouvelle Stratégie de sécurité nationale américaine. D'après ce document, la Chine et la Russie «défient la puissance, l'influence et les intérêts» des États-Unis et cherchent à saper leur «sécurité et prospérité». La Chine est également accusée de vouloir pousser les États-Unis hors de la région Indo-Pacifique.

Lire aussi:

Quelle forme pourrait prendre une «guerre mondiale» déclenchée par les États-Unis et la Chine?
Les vaccins à ARN messager modifient notre code génétique? La crainte des anti-vaccins passée au crible
Lassé du bâton occidental, le Liban se tourne vers la carotte de Téhéran, Moscou et Pékin
Un policier brûlé au 2e degré dans le 94 après que des assaillants ont posé un mortier dans sa voiture - vidéo
Tags:
lutte antiterroriste, coopération, Stratégie de sécurité nationale (Etats-Unis), Donald Trump, Dmitri Peskov, Chine, Saint-Pétersbourg, Moscou, Washington, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook