Ecoutez Radio Sputnik
    Avion de chasse F-35

    Face à la «menace russe», les USA renforceraient leurs bases aériennes en Europe

    © AFP 2019 Christophe Archambault
    International
    URL courte
    13329

    Washington allouerait près de 200 millions de dollars pour renforcer ses bases aériennes en Europe dans le but de contenir la Russie, selon le quotidien britannique The Times.

    Les États-Unis entendent renforcer leur présence militaire en Europe pour contenir la Russie, annonce le quotidien britannique The Times.

    Le nouveau budget américain de la défense prévoit d'investir plus de 200 millions de dollars (169 millions d'euros) dans le renforcement des bases aériennes d'Estonie, de Lettonie, de Hongrie, de Norvège, de Roumanie et de Slovaquie sur lesquelles seront déployés des avions de chasse F-22 et F-35, c'est-à-dire les plus modernes actuellement en service dans l'armée américaine. Les premiers F-35 sont déjà arrivés sur la base britannique de Suffolk.

    Par ailleurs, 14 millions de dollars (11,8 millions d'euros) seraient alloués par le Pentagone à la construction des infrastructures nécessaires au déploiement du Posséïdon, l'avion de lutte anti-sous-marine de l'US Navy, sur la base islandaise de Keflavík, ajoute le quotidien.

    Ces mesures sont prises alors que Washington considère sous un angle nouveau un possible conflit en Europe provoqué par la réunification de la Crimée à la Russie, par la situation en Ukraine et par les menaces qui pèseraient sur la sécurité des pays baltes, indique The Times.

    Bien qu'il ait fait comprendre à de nombreuses reprises qu'il souhaitait améliorer ses relations avec Vladimir Poutine, Donald Trump a dévoilé lui-même lundi la nouvelle stratégie de défense américaine dans laquelle la Russie figure parmi les pays présentant « le plus grand danger » pour les Etats-Unis. Cette annonce semble faire écho aux préoccupations des commandants américains en poste en Europe qui appellent depuis longtemps à «contenir l'agression russe».

    «Nous avons à faire à une Russie renaissante, mais les 26 ans d'opérations militaires incessantes [menées par les Etats-Unis] se font sentir», a déclaré James Marin, général des forces aériennes américaines cité par The Times.

    Selon lui, l'aviation américaine a beaucoup changé depuis le guerre du Golfe de 1991, le nombre d'escadrilles a été réduit de 134 à 55.

    Le lundi 18 décembre, le Président américain a présenté la nouvelle Stratégie de sécurité nationale des États-Unis, document déterminant la direction générale de la politique sécuritaire menée par les États-Unis tant sur le plan économique que militaire. Le 12 décembre, M.Trump avait signé le budget de défense pour 2018, octroyant près de 692 milliards de dollars, dont 4,5 milliards étaient destinés à des fins militaires en Europe.

    Lire aussi:

    Poutine en France: des chasseurs suisses s'approchent de l'avion transportant une délégation russe - vidéo
    Un Boeing 757 subit de graves dommages lors d'un atterrissage d’urgence aux Açores – vidéo
    Un «souvenir» de vacances illégal pourrait coûter leur liberté à deux Français
    Tags:
    Stratégie de sécurité nationale (Etats-Unis), militaires, conflit, budget militaire, menaces, base aérienne, US Navy, US Air Force, Vladimir Poutine, Donald Trump, Washington, Crimée, Ukraine, Russie, Slovaquie, Lettonie, Estonie, Roumanie, Hongrie, Royaume-Uni, Europe, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik