International
URL courte
0 33
S'abonner

Pour vaincre le terrorisme, il faut s'attaquer à la maladie elle-même plutôt qu'à ses symptômes, estime un conseiller de l'Équipe spéciale de l'Onu de lutte antiterroriste dans un entretien accordé à Sputnik.

Le journal britannique Independent a récemment découvert que les outils de recherche Google donnaient accès à des instructions de fabrication de matières et d'engins explosifs. Le quotidien a informé Google de ces constatations, mais 48 heures après, les documents en question étaient toujours facilement trouvables via le moteur de recherche.

La radio Sputnik a contacté Hamed El Said, conseiller de l'Équipe spéciale de l'Onu de lutte contre le terrorisme, pour discuter des menaces que présente cette situation.

Selon le responsable, les fiches évoquées par The Independent auraient été de toute évidence diffusées par des groupes terroristes tels qu'Al-Qaïda ou Daech.

«Le niveau des technologies à notre disposition est sans précédent et donne ainsi accès à de tels documents (…). Nous ne pouvons pas reprocher cette situation aux représentants du pouvoir, car c'est bien ça ce que veulent les terroristes», explique l'interlocuteur de l'agence.

Il ne fait aucun doute que la Toile est devenue un important outil pour les extrémistes qui recrutent de nouveaux adhérents et les instruisent à travers le monde entier, reconnaît M.El Said.

«Je pense qu'il serait très présomptueux de croire que nous sommes en mesure de complétement éradiquer le terrorisme en ligne en dépit de tous les efforts de réglementation de l'Internet», indique-t-il.

D'après lui, cette réglementation présente surtout un défi pour les pays pauvres qui ne possèdent pas les ressources et les capacités techniques nécessaires. Dans ce contexte, l'expert souligne qu'il faut s'attaquer à la maladie elle-même, qu'est le terrorisme, plutôt qu'à ses symptômes.

«Nous devons combattre la maladie et nous devons comprendre pourquoi ces gens font ce qu'ils font, pour trouver des solutions qui permettront d'empêcher ces activités», a conclu M.El Said.

Lire aussi:

Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Coronavirus: l’épidémie fait monter le cours de l’or et «la banque centrale américaine ne le veut pas»
Un grand requin blanc filmé au plus près par deux pêcheurs insouciants – vidéo
Deux militaires turcs tués dans une frappe à Idlib, 114 cibles syriennes éliminées dans une contre-attaque
Tags:
explosifs, réglementation, lutte antiterroriste, terrorisme, Internet, Équipe spéciale de l'Onu de lutte contre le terrorisme, Al-Qaïda, Daech, Hamed El Said
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook