International
URL courte
5102
S'abonner

Les élections au parlement catalan à l'issue desquelles les partis indépendantistes ont remporté la majorité absolue confirment les résultats du référendum sur l’indépendance de la Catalogne, estime Carles Puigdemont

L’ancien Président catalan, Carles Puigdemont, s’est félicité des résultats des élections régionales de jeudi en Catalogne qu’il considère comme la ratification du référendum d’octobre sur l’indépendance du région.

«La République est déjà proclamée et les résultats [du référendum, ndlr] sont maintenant ratifiés», a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à Bruxelles.

M.Puigdemont s’est également dit prêt à rencontrer hors du territoire espagnol le Président du gouvernement Mariano Rajoy pour discuter avec lui de l’avenir du région. 

«Je suis ouvert à une rencontre avec Rajoy à Bruxelles ou ailleurs dans l'UE, mais pas en Espagne», a-t-il dit.

En outre, l’ancien dirigeant de la Catalogne, réfugié en Belgique depuis la fin du mois d'octobre, a admis la possibilité de rentrer en Espagne, à condition toutefois que les autorités du pays respectent les résultats des élections.

«Nous avons gagné les élections, la question est maintenant de savoir si le gouvernement espagnol va respecter ces résultats, parce que s'il les respecte,  je pourrai rentrer chez moi demain», a déclaré M.Puigdemont.

Les partis indépentantistes catalans disposent de la majorité absolue de 70 des 135 sièges au parlement régional après dépouillement de près de 99,51% des bulletins.

Les résultats des partis indépendantistes sont actuellement les suivants: Ensemble pour la Catalogne (JxCat) de l'ancien président de la Généralité Carles Puigdemont: 21,67%, la coalition Gauche républicaine de Catalogne-Catalogne oui (ERC-CatSi): 21,40%, le parti de la gauche radicale Candidature d'unité populaire (CUP): 4,45%.

Lire aussi:

En continu: Erevan affirme qu'un de ses avions a été abattu par un F-16 turc, la Turquie dément
«Volonté de punir»: Macron multiplie les assassinats à l’étranger, assure une nouvelle enquête
Plus de 1.500 militaires français se déploient dans les Alpes pour faire face à «l’affrontement majeur»
«C’est une guerre» au Haut-Karabakh et elle engage un grand nombre de militaires, déclare l’Arménie
Tags:
référendum d'autodétermination en Catalogne (2017), Carles Puigdemont, Mariano Rajoy, Catalogne, Espagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook