Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine

    Poutine: «On ne vise pas à jouer le rôle de gendarme du monde»

    © Sputnik . Evgeni Biyatov
    International
    URL courte
    10342

    Se prononçant lors de la réunion finale du conseil du ministère russe de la Défense, le Président russe a indiqué le caractère pacifique de la politique russe sur l’échiquier international, soulignant que la Russie n’avait pas besoin d'un nombre infini de bases à l'étranger.

    La Russie ne vise pas à jouer le rôle de gendarme du monde, elle n'a pas besoin d'un nombre infini de bases à l'étranger, a déclaré ce vendredi le Président russe Vladimir Poutine se prononçant lors de la réunion finale du conseil du ministère russe de la Défense.

    «On n'a pas besoin d'un nombre infini de bases à travers le monde, et on ne vise pas à jouer le rôle de gendarme du monde», a déclaré Vladimir Poutine.

    Et d'ajouter: «Nous n'en avons pas besoin par définition, ça coûte simplement cher. Cela ne fait aucunement partie de nos projets».

    Le Président russe a indiqué que la Russie ne serait pas entraînée dans une course aux armements qui épuiserait l'économie. Selon M. Poutine, il faut compter non sur les muscles, mais sur le cerveau.

    «Nous assureront précisément et inconditionnellement la capacité de défense de notre pays. Il y a encore quelque chose sur quoi nous comptons dans ces calculs, et je le dis sans ironie, nous nous appuyons sur notre politique étrangère pacifique», a conclu le Président.

    Lire aussi:

    Présidentielle 2018: «Poutine interviendra avant tout en défenseur des intérêts nationaux»
    Aux Pays-Bas, le conducteur d’une moto aide une femme à attraper son cheval
    «Comme si les États-Unis voulaient se rendre de moins en moins indispensables»
    Tags:
    gendarme du monde, course aux armements, défense, Vladimir Poutine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik