Ecoutez Radio Sputnik
    Lait

    Le renseignement pakistanais, aurait-il envisagé d’empoisonner les Afghans?

    CC0
    International
    URL courte
    0 15

    Publiée sur les réseaux sociaux, une lettre du ministère afghan de l’Intérieur annonce que la Direction pakistanaise pour le renseignement inter-services (ISI) aurait trouvé une laiterie, dont les produits contenant des substances toxiques étaient livrés en Afghanistan. Le porte-parole du ministère a commenté la situation pour Sputnik.

    Les produits laitiers pakistanais sous les marques Every day et Milk pak sont bien connus en Afghanistan et font même partie de la ration des militaires afghans, a déclaré dans un entretien accordé à Sputnik Najib Danesh, porte-parole du ministère afghan de l'Intérieur.

    «En attendant, il est trop tôt pour dire s'il y a des produits empoisonnés sur le marché afghan. Selon nos informations, l'emballage du lait et du fromage empoisonnés ressemble effectivement beaucoup à celui des marques Every day et Milk pak», a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

    Et d'ajouter que le ministère avait publié cette information pour que les gens fassent bien attention à l'emballage.

    «Le ministère de l'Intérieur a procédé à des vérifications. On ignore pour le moment si de tels produits se retrouvent sur le territoire afghan. Si cette information se confirme, nous allons interdire leur importation dans le pays, tout comme leur vente sur le marché d'Afghanistan», a conclu M.Danesh.

    L'Afghanistan et le Pakistan ont une frontière terrestre commune de 2.200 kilomètres. Les militaires des deux pays se font notamment face au point de passage Chaman, séparant la province pakistanaise du Baloutchistan de la province afghane de Kandahâr. Il y a eu là par le passé des périodes marquées par une escalade dangereuse des tensions.

    Lire aussi:

    Affrontements à la frontière pakistano-afghane: des morts et des blessés
    L'Afghanistan a besoin des avions russes modernes, pas «de la ferraille américaine»
    Moscou répond aux accusations de Kaboul sur un prétendu soutien russe aux Talibans
    Tags:
    ration quotidienne, militaires, empoisonnement, ventes, importations, marché, lait, ministère afghan de l'Intérieur, Direction pakistanaise pour le renseignement inter-services (ISI), Sputnik, Najib Danesh, Pakistan, Afghanistan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik