Ecoutez Radio Sputnik
    Des rebelles houthis

    50 Houthis tués dans un raid aérien de la coalition au Yémen

    © AP Photo / Hani Mohammed
    International
    URL courte
    7019

    L'aviation de la coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite a réalisé une série de frappes dans les régions de l'ouest du Yémen, infligeant aux rebelles houthis d'importantes pertes en vies humaines.

    Une frappe aérienne de la coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite a tué au moine 50 rebelles houthis dans l'ouest du Yémen et détruit un missile balistique peu avant son tir, annonce la chaîne télévisée Sky News Arabia.

    «Les bombes de la coalition ont tué plus de 50 rebelles faisant partie des détachements financés par l'Iran lors d'une frappe qui visait des renforts militaires déployés dans les régions sud du Yémen», indique la chaîne.

    Selon un correspondant de la chaîne, l'aviation de la coalition a également réussi à détruire un missile balistique avec son pas de tir que les insurgés se préparaient à lancer près du port de Ras Isa.

    Par ailleurs, la coalition a bombardé les quartiers ouest de Sanaa, la capitale du Yémen, occupée par les insurgés.

    Mardi 19 décembre, la coalition a annoncé avoir intercepté un missile lancé sur Riyad par les insurgés Houthis qui contrôlent de vastes territoires dans le pays voisin.

    L'engin a été intercepté au sud de la capitale, n'ayant fait ni victime, ni dégât.

    Le porte-parole des Houthis, Mohammed Abdussalam, a pour sa part confirmé sur Twitter le tir d'un missile en direction de Riyad. Selon lui, le tir d'un Volcano H-2 visait le palais royal saoudien d'Al-Yamamah.

    Depuis 2014, le Yémen est en proie à un conflit armé opposant les rebelles houthis et les militaires loyaux à l'ex-Président Ali Abdallah Saleh, tué le 4 décembre dernier, aux forces gouvernementales et aux milices populaires soutenant le Président en exercice Abd Rabbo Mansour Hadi.

    Les rebelles contrôlent le nord du pays et la capitale Sanaa où ils ont mis en place leurs propres organes de pouvoir. La coalition arabe effectue depuis mars 2015 des raids sur les zones contrôlées par les rebelles houthis. Le conflit au Yémen a fait plus de 10.000 morts, dont environ la moitié de civils, selon l'Onu.

    Lire aussi:

    Des organisations humanitaires au Yémen évacuent leur personnel
    Un raid présumé de la coalition dirigée par Riyad fait 25 morts dans l'ouest du Yémen
    La coalition arabe coupe le ravitaillement des Houthis au Yémen
    Tags:
    Houthis, Arabie Saoudite, Yémen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik