International
URL courte
4102
S'abonner

La mesure prise par la compagnie aérienne Emirates à l'encontre des voyageuses tunisiennes est due à une crainte d’attentat, selon la présidence tunisienne.

La mesure visant les Tunisiennes, interdites d'accès à bord de la compagnie aérienne Emirates, est liée au risque d'attentat pouvant être commis par des femmes titulaires d'un passeport tunisien, a affirmé lundi la présidence tunisienne.

Dimanche soir, la Tunisie a annoncé avoir suspendu les liaisons quotidiennes de la compagnie aérienne Emirates en raison de l'imbroglio persistant autour du droit des femmes tunisiennes à embarquer sur des vols à destination des Emirats.

Les autorités tunisiennes parlent d'«une interdiction faite aux Tunisiennes de se rendre aux Emirats» qui les a obligés à intervenir à plusieurs reprises au cours des derniers jours en soutien à leurs ressortissantes, à Tunis mais aussi à Abou Dhabi et Beyrouth.

Les Emirats ont, eux, évoqué des questions de «sécurité» et des mesures «spécifiques et temporaires», sans aucune autre explication.

Lire aussi:

Un important incendie suivi de déflagrations dans le centre de Moscou - vidéos
«On aurait dit une guerre civile»: des fêtards en Bretagne reviennent sur la nuit d’affrontements avec la gendarmerie
Une rave party de plus de 1.000 fêtards dégénère à Redon: un homme perd sa main - images
Tags:
attentat, Emirates Airlines, Dubaï, Tunisie, Émirats Arabes Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook