Ecoutez Radio Sputnik
    Militaires russes en Syrie

    La Défense russe révèle des détails sur le transfert des troupes russes en Syrie en 2015

    © Sputnik . Dmitriy Vinogradov
    International
    URL courte
    2342

    Le transfert des troupes russes en Syrie en automne 2015 dans le cadre de l’opération antiterroriste a pris un mois et s’est déroulé discrètement, tandis que la base aérienne de Hmeimim abritait 50 unités d’aviation, a communiqué mercredi le chef de l'état-major des Forces armées russes, Valeri Guerassimov.

    Le chef de l'état-major des Forces armées russes, Valeri Guerassimov, a révélé de nouveaux détails sur le déroulement du transfert des troupes russes en Syrie en 2015 dans le cadre de l'opération antiterroriste.

    «Le remaniement du dispositif s'est déroulé le plus discrètement possible, sans attirer une attention particulière. La base aérienne de Hmeimim abritait 50 unités d'aviation. Cela a pris environ un mois. C'est la composante de l'approvisionnement qui a pris le plus de temps. Il a fallu créer une infrastructure, un système d'approvisionnement, y compris matériel et technique», a-t-il annoncé aux médias russes, soulignant que l'opération avait été soigneusement préparée, prenant en compte toutes les problématiques.

    Le conflit armé se poursuit en Syrie depuis mars 2011. Selon l'Onu, il a déjà emporté la vie de plus de 220.000 personnes. Des négociations en vue d'un règlement se tiennent régulièrement à Astana et à Genève. À la demande du Président syrien Bachar al-Assad, la Russie a entamé, le 30 septembre 2015, des frappes aériennes contre les sites des terroristes en Syrie. Avec le soutien de la Russie, Damas a réussi à renverser la situation et passer à l'offensive dans les principales directions.

    Le lundi 11 décembre 2017, Vladimir Poutine a visité la base aérienne russe de Hmeimim où il a donné l'ordre d'entamer le retrait du contingent russe de Syrie après la défaite infligée à Daech dans le pays. Toutefois, il restera deux bases de déploiement des soldats russes dans le pays: Hmeimim et Tartous.

    Lire aussi:

    Combien de terroristes a contré l’armée russe en Syrie? La Défense précise
    Après la Syrie, où se dirigeront les terroristes de Daech?
    Le rôle de la Russie dans la victoire sur Daech en Syrie apprécié par Pékin
    Tags:
    lutte antiterroriste, militaires, terrorisme, Daech, Valery Guerassimov, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik