Ecoutez Radio Sputnik
    First Baptist Church de Sutherland Springs

    New York et San Francisco lancent des poursuites contre le Pentagone

    © AP Photo / KSAT via AP
    International
    URL courte
    6180

    Trois villes américaines accusent le Pentagone d’être indirectement responsable du drame dans une église du Texas, où un ancien militaire de l’armée de l’air a abattu 26 personnes.

    San Francisco, Philadelphie et New York ont engagé des poursuites judiciaires contre le ministère américain de la Défense, annonce l'UPI, en se référant à des documents d'un tribunal fédéral de Virginie.

    Selon l'UPI, trois grandes villes américaines reprochent au ministère le dysfonctionnement du système de contrôle du droit à porter des armes. Ainsi, certains anciens militaires sont exclus des listes de contrôle du FBI.

    Selon la partie plaignante, cela a conduit au drame dans une église du Texas, où 26 personnes ont été abattues par Devin Patrick Kelley, un ancien militaire de l'armée de l'air américaine qui avait acheté une arme à feu sans aucun contrôle. Les requérants estiment que cela a été le résultat d'une erreur du ministère de la Défense.

    Le dimanche 6 novembre vers 11H20 (17H20 GMT), Devin Patrick Kelley, 26 ans, armé d'un fusil d'assaut semi-automatique Ruger AR-556 et portant un gilet pare-balles, a ouvert le feu sur la First Baptist Church de Sutherland Springs, un hameau rural du Texas de 400 habitants.

    Il a ensuite poursuivi son carnage à l'intérieur de l'église, en plein office religieux, avant d'être pris à partie par un habitant qui a saisi son fusil. L'homme a réussi à prendre la fuite et a été retrouvé mort dans son véhicule peu après.

    Devin Patrick Kelley avait été renvoyé de l'armée en 2014 pour des violences sur sa femme et son beau-fils.

    Lire aussi:

    Le tireur de la fusillade au Texas qui a fait 26 victimes, se serait suicidé
    Ce que l’on sait sur le tireur de la fusillade au Texas, selon les médias
    Fusillade dans une église au Texas: la police apporte de nouvelles informations
    Tags:
    carnage, poursuites, ministère américain de la Défense, Texas, New York, Philadelphie, San Francisco
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik